AccueilRechercherFAQMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'arrivée d'Elthir

Aller en bas 
AuteurMessage
Irul Elronhir

avatar

Messages : 34
Date d'inscription : 29/11/2010
Localisation : Vaisseau-monde Elthir

Feuille de héros
Nom: Irul Elronhir
Niveau: 60
Échelon: Autarque

MessageSujet: L'arrivée d'Elthir   Jeu 21 Juil - 17:50

Le ciel était parfaitement dégagé au-dessus de la cité-ruche en ruine de Derekius, qui voilà encore quelques siècles était la troisième plus importante ville de la planète, et qui aujourd’hui n’est plus qu’un amas de décombre pourrissantes et rouillant lentement sous les étoiles. Les pilleurs et récupérateurs ont depuis bien longtemps fait disparaître tout ce qui avait un tant soit peu de valeur parmi les choses que les habitants avaient abandonné et que le Departmento Munitorum n’avait pas relocalisé ou réquisitionné. Il ne restait guère plus que des remparts, des rues désertes et des millions de bâtiments vides qui s’écroulaient plus ou moins rapidement selon leur qualité d’origine. D’innombrables bêtes nuisibles, souvent particulièrement dangereuses, avaient profité de la désertion de Derekius pour nicher dans certains de leurs bâtiments, et en particuliers dans les sous-niveaux de la ruche qui désormais ressemblaient plus à des cavernes organiques qu’à des souterrains habitables.

Le grand autarque Irul Elronhir du vaisseau-monde d’Elthir se surprit à s’amuser de voir la si faible résistance des constructions humaines face au passage du temps. Cette cité avait été abandonnée voilà cinq siècles à peine et déjà elle n’était plus que l’ombre d’elle-même, tandis que le portail eldar dissimulé sur Trojank restait le même malgré le fait qu’il n’avait pas été emprunté depuis des centaines de millénaires. Néanmoins, en dépit de cette bien sombre apparence, Derekius était l’endroit parfait pour dissimuler les forces armées du vaisseau-monde et organiser la défense de cette planète contre le chaos.

Il était évident qu’avec les maigres forces dont ils disposaient, les eldars ne parviendraient jamais à tenir le rempart extérieur de cette ville aux dimensions titanesques, aussi la stratégie défensive d’Irul fut de concentrer ses troupes dans le centre de Derekius, derrière le rempart intérieur considérablement plus petit. Déjà les chanteurs de moelle usaient de leurs pouvoirs psychiques pour renforcer ce dernier en comblant les brèches creusée par le temps avec de la moelle spectrale, et les nombreux Vengeurs qui composaient l’épine dorsale des forces d’Elthir installaient le camp de base de l’armée eldar et les pièces d’artillerie diverses provenant des forges du vaisseau-monde. Des équipes de rangers et guerriers-mirage mettaient en place des pièges mortels un peu partout dans la zone périphérique de la ville pour la transformer en véritable champ de mort dans lequel toute armée ennemie serait forcée de perdre un nombre considérable de soldats avant même d’atteindre les positions eldars. Si jamais le chaos venait à découvrir leur présence dans la cité-ruche, le prix à payer pour envahir cette dernière sera terrible.

Observant le paysage nocturne de la gargantuesque ville humaine abandonnée, Irul songea à la raison qui l’avait poussé à faire intervenir les troupes d’Elthir sur cette planète, et qui était la même que pour de nombreux conflits qu’il avait dirigé ces dernières années : le besoin de protéger l’Imperium contre ses ennemis. Pour la première fois, il accepta le fait que le vaisseau-monde de Biel-Tan ait voyagé jusqu’à cette région reculée de la galaxie pour venir faire la leçon à Elthir par rapport à cette ligne de conduite. Ceux que tous les autres vaisseaux-mondes appelaient mon-keighs méritaient-ils réellement que des eldars se sacrifient pour les protéger ?

Mais Elia, sa douce Elia, était certaine que si le secteur Hullerstorm tombait, l’humanité toute entière finirait rapidement par être absorbée par le Chaos et la race eldar serait alors anéantie par la puissance de la Grande Ennemie. Les dons de prophétie d’Elia, qui dirigeait le Conseil des Prescients d’Elthir et donc par conséquent Elthir lui-même, étaient suffisants pour assurer Irul que c’était bien la vérité. Pourtant, quelque chose au fond de lui commençait à le faire douter, à lui dire qu’intervenir militairement de façon si forte et si fréquemment était justifiée. D’après ce que racontent ceux choisissant la Voie de l’Errance et qui ont suffisamment voyagé à travers la galaxie, les autres vaisseaux-monde n’interviennent que très rarement en faveur des humains, et pourtant l’Imperium reste fort dans ces autres régions. Alors pourquoi le soutient d’Elthir serait-il aussi indispensable ici ?


- A quoi penses-tu ? demanda Elia qui s’était approché si gracieusement dans son dos qu’il ne l’avait pas entendu. Tu as l’air bien songeur.
- Pourquoi ne lis-tu pas mes pensées pour le savoir ? dit-il tout en sachant parfaitement la réponse.
- Parce que je t’aime, bien sûr, et que notre relation ne doit pas être faussée par ce genre de procédé. Je veux te laisser le droit d’avoir des secrets, même envers moi. En est-ce un auquel tu pensais à l’instant ?
- … Oui… pour l’instant.

_________________
Pseudo principal : Asphar Silverstein
"Cette époque est la plus sombre que nous ayons connue depuis la Chute. L'apparition de la Faille de l'Éveil nous force à reconsidérer notre capacité d'action dans cette partie de la galaxie et à chercher de nouveaux alliés pour combattre l'engeance du Chaos qui cherchera à nous engloutir. Notre seule possibilité est de nous tourner vers les mon-keigh, du moins ceux qui possèdent la maturité nécessaire pour comprendre la raison qui nous pousse à rejeter notre haine envers eux, jusqu'à accepter de les nommer humains. C'est en eux que repose notre seul espoir."
Grand Autarque Irul Elronhir, dirigeant d'Elthir l'Espérance
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Irul Elronhir

avatar

Messages : 34
Date d'inscription : 29/11/2010
Localisation : Vaisseau-monde Elthir

Feuille de héros
Nom: Irul Elronhir
Niveau: 60
Échelon: Autarque

MessageSujet: Re: L'arrivée d'Elthir   Ven 9 Sep - 22:52

Alors que le procédé de fortification de l'ancienne cité-ruche humaine se terminait avec la pose des derniers champs de mines disruptives, Irul étudiait dans ses quartiers les dernières cartes tactiques concernant les forces militaires des différentes factions présentes à la surface de Trojank. Les quelques groupes de rangers qui avaient été envoyés espionner les zones de débarquement impériales et xenos avaient transmis des informations jusqu'ici assez incomplètes, principalement concernant l'estimation exacte des effectifs présents sur place. Irul n'aimait pas avoir à établir une stratégie sans disposer de toutes les informations nécessaires, mais il avait bon espoir qu'avec les négociations en cours entre les humains et les tau, la situation allait s'améliorer sensiblement dans le sens où il aurait une faction en moins à surveiller.

Restait le problème très dangereux du chaos. Jusqu'ici, une seule équipe avait été envoyée dans les terres nordiques pour effectuer une reconnaissance de terrain et ils n'avaient pu approcher la forteresse ennemie à moins de deux cent kilomètres par crainte d'être repérés, car des hordes de démons arpentaient ces terres gelées à l'affût de la moindre présence venue espionner. Les forces d'Elthir étaient trop faibles pour espérer avoir une quelconque part à jouer dans une bataille à grande échelle, mais elles pouvaient néanmoins influencer le cours de cette campagne en accomplissant des frappes chirurgicales sur des points névralgique de l'échiquier. C'était dans ce sens qu'Irul avait mis sur pied la première opération de ses troupes, et qu'il comptait diriger personnellement pour s'assurer de la réussite. Pendant qu'il serait parti, Elia assurerait le commandement des forces restées à Ymle-Gahaal en attendant d'autres opportunités de frapper.

Soudain, alors qu'il réfléchissait au matériel qu'il allait emporter avec lui pour cette mission, Irul entendit des bruits de pas s'approcher et, en relevant la tête, il vit Elia entrer dans ses quartiers. Elle avait retiré son casque de grande prophétesse et ne portait plus son épée non plus, n'ayant gardé que sa robe bleu azur frappée du symbole du vaisseau-monde d'Elthir. Son visage affichait un air grave.


- Qu'y a-t-il ? lui demanda Irul en essayant de rester calme.

- Taghan Syem-Leha est venu s'entretenir avec toi.

A la mention de ce nom, le sang d'Irul se glaça brusquement. Taghan était le grand autarque du vaisseau-monde de Biel-Tan, chef suprême de ses armées, dirigeant de son conseil de guerre, et l’un des spécimens les plus représentatifs de la politique ultra-militariste de ce vaisseaux-monde. Depuis l’arrivée de Biel-Tan dans cette région de l’espace, Irul avait déjà eu l’occasion de s’entretenir avec lui à plusieurs reprises au sujet de leur différence d’opinion sur la place des humains dans cet univers, mais cela avait toujours été par retransmissions holographiques interposées, jamais en véritable face à face. Que Taghan ait décidé de venir sur une zone de guerre pour parler avec lui était loin d’être anodin, et pouvait avoir de sérieuses conséquences. Etait-il venu le défier ? L’affronter ? Le tester ? Ou apporter son aide ?

Irul n’eut pas plus de temps pour réfléchir à toutes ces questions car Taghan pénétra dans ses quartiers à pas rapides. Il était aussi grand qu’on le lui avait dit, et plutôt impressionnant dans son armure de bataille verte avec son épée énergétique à la ceinture et son casque de scorpion sous le bras. Il était accompagné d’un total de neuf autarques, un pour chaque aspect dont disposaient les armées de Biel-Tan, tous en armures de combat eux aussi mais ils avaient gardé leurs casques sur la tête tel, ce qui signifiait qu’ils étaient sur le sentier de la guerre. Aucun prophète ou archonte ne les accompagnait, ce qui était plutôt mauvais signe étant donné qu’il s’agissait des seuls personnes d’autorité pouvant permettre une certaine entente entre les deux vaisseaux-mondes. Irul chercha dans ses souvenirs où il avait posé son épée afin de ne pas parcourir la pièce du regard à sa recherche, et se rappela qu’elle était posée contre le mur derrière lui, à une distance de trois mètres et demi environ. Alors qu’il préparait mentalement la succession de gestes nécessaires pour la saisir et la dégainer, Taghan prit la parole :


- Grand autarque Elronhir du vaisseau-monde d’Elthir, mes troupes et moi-même venons enquêter sur vos agissements. Pourquoi avez-vous déployé vos forces sur cette planète alors qu’elle est sans intérêt pour le peuple eldar ?

- Comme je vous l’ai déjà dit à plusieurs reprises, grand autarque Syem-Leha, nous venons aider les humains à survivre face aux menaces des aliens et du Chaos, afin qu’ils continuent de servir de rempart aux vaisseaux-mondes.

- Cela est stupidité ! Nous n’avons pas besoin des mon-keighs pour nous défendre ! Vous le sauriez si votre peuple combattait avec la même ardeur que le nôtre au lieu de se protéger lâchement derrière ces êtres pathétiques.

- Nous respectons entièrement votre avis, intervint Elia très diplomatiquement. Néanmoins vous ne devez pas oublier que, avant même la naissance de la Grande Ennemie, notre vaisseau-monde a été envoyé spécifiquement pour défendre les mondes exodites de cette région ainsi que la Croisée des Chemins. Nous avons donc la responsabilité de cette région et vous êtes sur notre territoire. Je vous demanderez donc de savoir faire preuve de moins d’étroitesse de jugement et d’envisager le fait que nous savons ce que nous faisons.

Le moins que l’on puisse dire, c’est que les paroles de la grande prophétesse eurent un effet visible sur Taghan dont le visage fut parcouru d’un rictus de frustration. C'était la première fois que les dirigeants d'Elthir employaient cet argument dans leurs négociations avec Biel-Tan, ce qui en disait long sur l'inquiétude d'Elia quand au chemin que prenait la discussion jusque là. Il est clair que la tâche reçue par le vaisseau-monde d’Elthir avant la Chute lui donnait une plus grande autorité sur les territoires qu’il protégeait et, par extension, les planètes alentours dans une certaines zone, mais Irul se doutait bien que cet argument ne tiendrait pas Tagahan en respect bien longtemps. Que ce soit justifié ou non, il chercherait à imposer son point de vue par tous les moyens, même si cela revenait à entrer en guerre avec Elthir. Ce ne serait pas la première fois dans l’histoire eldar que deux vaisseaux-mondes s’affronteraient, les peuples belliqueux tels que Biel-Tan et Sahm-Han n’étant pas du genre diplomatique pour régler leurs différends. Irul souhaita de tout son cœur qu’ils n’en arrivent pas là.


- Très bien, fit Taghan. Dans ce cas les forces du vaisseau-monde de Biel-Tan vous aideront dans votre tâche de protection de cette région pour une durée d’une révolution standard. Si à la fin de ce temps nous estimons que vos méthodes sont justifiées, nous repartirons en paix. Mais dans le cas contraire, nous nous verrons obligés de vous forcer à changer de politique envers les mon-keighs. Est-ce que cela vous convient ?

Irul tourna alors son regard vers Elia, qui lui adressa un simple hochement de tête presque imperceptible. Elle aurait pu aussi bien lui donner son avis par télépathie, mais cela l’aurait amenée à lire les pensées et émotions de surface de l’autarque, ce à quoi elle s’était refusée. D’après les lois d’Elthir, Irul et Elia avaient le même niveau d’autorité en tant que chefs du conseil de guerre et du conseil des prescients, mais cela n’était pas le cas de Biel-Tan où le conseil de guerre disposait d’un pouvoir quasi absolu, et Taghan exigeait généralement de traiter uniquement avec des officiers plutôt qu’avec des prophètes. La seule exception connue, d’après les légendes racontées par les arlequins, serait lorsqu’il dû s’entretenir avec le grand prophète Eldrad Elthran du vaisseau-monde d’Ulthwé suite aux évènements troublant de la Bataille des Cinquante Mille Larmes. Irul ne comptait pas le forcer à réaliser une seconde exception pour Elia, d’abord parce que cela risquait de l’irriter encore plus qu’il ne l’était déjà, et ensuite parce qu’il pouvait tout de même consulter Elia comme il venait de le faire. Il fixa alors de nouveau Taghan et se contenta de dire :


- J’accepte, au nom d’Elthir.

- Très bien. Je laisse donc à votre disposition les effectifs que j’ai apportés sur cette planète avec moi au travers du portail de la Toile. Ils sont composés en tout de trois mille guerriers aspects, cent cinquante plates-formes d’armes lourdes, huit cent véhicules légers et cinq cent véhicules lourds. Je pourrais vous apporter également des chars supers-lourds Scorpion ainsi que quelques titans et un soutien aérien, mais j’ai cru comprendre que vous souhaitiez garder votre présence sur cette planète secrète le plus longtemps possible.

- C’est le cas.

- Alors qu’il en soit ainsi. En cas de besoin, demandez à mes officiers de me contacter pour vous envoyer d’autres soutiens. Je n’aimerai pas vous voir périr avant d’avoir pu déterminer si vous avez raison ou tort.

- Nous saurons vous montrer notre gratitude lorsque le temps viendra, répondit Elia.

- Je l’espère. Maintenant je vais repartir. D’autres batailles m’attendent contre les orks.


Taghan quitta les quartiers d’Irul, accompagné de son escorte d’exarques. Lorsque le dernier d’entre eux quitta son champ de vision, Irul s’affaissa aussitôt dans son siège sous le poids de la tension qui avait régné dans la pièce durant cet échange d’à peine quelques minutes. Ils avaient donc une révolution complète de paix et de collaboration de la part de Biel-Tan. Restait à savoir s’ils sauraient voir l’importance de la tâche qu’ils accompliront ensemble pour aider les humains à rester forts dans ce secteur de la galaxie…

_________________
Pseudo principal : Asphar Silverstein
"Cette époque est la plus sombre que nous ayons connue depuis la Chute. L'apparition de la Faille de l'Éveil nous force à reconsidérer notre capacité d'action dans cette partie de la galaxie et à chercher de nouveaux alliés pour combattre l'engeance du Chaos qui cherchera à nous engloutir. Notre seule possibilité est de nous tourner vers les mon-keigh, du moins ceux qui possèdent la maturité nécessaire pour comprendre la raison qui nous pousse à rejeter notre haine envers eux, jusqu'à accepter de les nommer humains. C'est en eux que repose notre seul espoir."
Grand Autarque Irul Elronhir, dirigeant d'Elthir l'Espérance
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyana Alkalieth

avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 24

Feuille de héros
Nom: Lyana Alkalieth
Niveau: 21
Échelon: Guerrier aspect 2ème temple

MessageSujet: Re: L'arrivée d'Elthir   Mer 29 Fév - 18:23

L'ost de guerre de Biel-Tan, auquel j'avais été intégrée, venait à l'instant de sortir de la Toile sur la planète que les mon-keighs nomment Trojank. Cette planète était apparemment la proie des Orks, horribles aliens belliqueux que j'avais déjà combattu il y a maintenant bien des années. Cependant, sur cette planète un mal plus grand encore sommeillait et je sentais son influence au loin, le Chaos était ici. Je comprenais l'intérêt de combattre ces engeances, fidèles à des Dieux malsains et corrompus mais pourquoi le faire en défendant ces humains pitoyables et indigne de l'intérêt d'un Eldar ? Il ne me semblait pas avoir entendu que ces viles créatures menaçaient un de nos vaisseaux-mondes. Je laissais cependant ces questions au grand autarque Syem-Leha de Biel-Tan, le dirigeant de notre conseil de guerre, de notre vaisseau monde et notre commandant actuel. J'espérais sincèrement qu'il accepterait d'aider Elthir, non pas pour aider les humains ou même les sauver mais pour que je puisse combattre ces engeances du Chaos. Il devait bien y avoir des serviteurs de la Grande Ennemie parmi eux, il devait bien y avoir quelqu'un qui savait ce qui était arrivé à ma mère. A mon grand regret, Elriu n'avait pu nous accompagner, le grand autarque ayant refusé de l'avoir en personne sous ses ordres. Cependant une petite partie de ses forces, dont une grande partie de l'ost que commandait son fils, mon ost, avait rejoint l'autarque Seym-Leha pour l'assister dans sa possible confrontation avec Elthir. Ainsi pendant que les commandants des deux vaisseaux-mondes discutaient entre eux, les enfants des étoiles se regardaient en chien de faïence. Le regard de la plupart des Eldars d'Elthir était plein de méfiance et ceux de Biel-Tan le leur renvoyait bien. Mon regard n'était pas visible, caché par mon casque d'aspect, mais il était plein de haine pour ceux qui s'abaissaient à aider ces mon-keighs. Mes mains tenaient fermement mon lasblaster et mon doigt se tenait prêt à tirer si ces Eldars esquissaient le moindre geste douteux. La tension était palpable, le moindre bruit sortant de l'ordinaire pouvant transformer cette situation en fusillade meurtrière. Le grand autarque de Biel-Tan finit par réapparaitre au grand jour, nous informant de sa décision d'aider Elthir pendant une révolution complète afin d'enquêter sur ses agissements. Nous reçûmes ensuite des instructions pour installer notre base avancée. Des chanteurs de moelle se mirent au travail, tandis que des patrouilles commençaient à être organisées pour éviter que quelqu'un découvre notre présence sur cette planète. Mon escouade, elle, était gardée en réserve pour intervenir si une des patrouilles repérait un ennemi trop puissant, c'était le cas pour la plupart des unités d'attaque rapide qu'étaient les aigles chasseurs, les araignées spectrales ou les lances de lumière. Un des enfants des étoiles de Biel-Tan s'approcha de moi alors que je discutais avec l'autarque Ultriss Alsofa, le fils d'Elriu et commandant de mon ost de guerre composé de quelques escouades d'aigles chasseurs. Nous discutions de la chance que les mon-keigh avaient de nous avoir, nous, Eldars de Biel-Tan. Au milieu de la conversation Ultriss me fit un discret signe de la tête pour me signifier qu'il y avait quelqu'un derrière moi. Mon lasblaster étant au sol, je m’emparai du pistolet shuriken à ma ceinture pour pointer l'inconnu. Une fois que je fus retournée, je vis une araignée spectrale avec son armure d'aspect complète. Mon regard s'attarda sur cette dernière, la marque de Biel-Tan y était présente avec une pierre esprit qui me semblait familière.

-Ilthuir !

L'araignée spectrale ôta son casque et me salua, un sourire discret aux lèvres.

- Lyana, je n'ai appris que récemment ta mobilisation sur ce monde maudit.

Ilthuir se tourna ensuite vers Ultriss, mon autarque, pour le saluer. Ce dernier s'excusa, les armures des guerriers aspects étant semblables parmi tous les vaisseaux mondes, il l'avait pris pour un guerrier d'Elthir.

- Autarque, nous sommes censé aider Elthir pas tuer leurs guerriers-aspects dès qu'ils se présentent à nous.

Ultriss accueillit la remarque impassiblement et peu à peu la conversation tourna autours d'Elthir et de ses Eldars. Ultriss semblait penser que ces derniers devait avoir subit une sorte d'influence malicieuse, peut être du Chaos lui-même, qui les faisait aider ces mon-keighs. J'approuvai sa façon de penser en ajoutant qu'aucun enfant des étoiles sensé ne s'abaisserait à pareille infamie. Ilthuir annonça après la raison de sa venue, le grand autarque Syem-Leha avait besoin d'une reconnaissance armée plus loin dans les terres de cette planète, Trojank et demandait à Ultriss Alsofa de préparer son Ost pour une reconnaissance en force à proximité de la forteresse Ork. Je fus troublée par cet ordre de mission, pourquoi s'occuper des Orks alors que le Chaos était si prêt, leur influence pernicieuse était palpable jusqu'ici. Cependant Ultriss ne semblait pas se poser la même question que moi et il accepta l'ordre de mission d'un signe la tête.

- Le grand autarque m'a aussi mis mon escouade à votre disposition si vous le désirez.

Ultriss accepta l'aide de mon ami d'enfance et lui dit de se tenir prêt à partir. Ilthuir rejoignit donc son escouade pour les prévenir tandis que moi et Ultriss réunissions notre Ost aussi rapidement que possible. Je fulminais d'avoir reçu une mission aussi pitoyable, s'occuper des Orks alors que le chaos et peut être des fidèles de la Grande Ennemis se tenaient si près de nous. Je repris cependant rapidement le contrôle de mes émotions, je ne devais pas me laisser envahir ainsi par ces sentiments néfastes surtout avant une bataille, aussi insignifiante soit-elle. Malgré le port de mon casque, Ultriss constata mon changement d'émotion et me conseilla de me calmer et de penser que Syem-Leha savait peut être ce qu'il faisait et que notre opération n'était que pour vérifier si on pouvait ignorer la présence Ork. J’acceptai ses remarques et le remerciai, alors que nous arrivions devant le reste des guerriers-aspect de l'ost, après tout combattre ces peaux vertes seraient toujours plus intéressant que de rester ainsi cloitrée.


HRP : Voilà on l'attendait depuis longtemps ce RP, désolé si c'est peu clair je suis un peu rouillé (^^) mais je suis ouvert à toutes les remarques. x)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'arrivée d'Elthir   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'arrivée d'Elthir
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Arrivée de Houille
» La Reine est arrivée. Prosternez-vous. (Dante)
» Henriette d'Angleterre . Madame est arrivée
» Chapitre ll : L'Installation (suite de l'arrivée de C.) [PV: Siparti]
» Zorro est arrivée... sans se presser.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Secteur Hullerstorm :: Missions RP :: Les Guerres de Trojank :: Ymle-Gahaal, la Citée des Pièges-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit