AccueilRechercherFAQMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Mission de reconnaissance, parmis ces terres désolées.

Aller en bas 
AuteurMessage
Thaddeus Deathwalker

avatar

Messages : 60
Date d'inscription : 12/06/2011
Localisation : Entre la folie et la damnation.

Feuille de héros
Nom: Thaddeus Deathwalker
Niveau: 2
Échelon: Psyker assermenté

MessageSujet: Mission de reconnaissance, parmis ces terres désolées.   Sam 30 Juil - 15:32

Thaddeus était arrivé à Cyrène, une citée ruche de Trojank où les gardes de Dunnerre avaient établi leur base. L'état-major était à Tarkus, centre des opérations, mais la vrai armée, celle qui dressait fusils lasers et baïonnettes face aux ennemis, était dispersée sur toute la planète. Le psyker n'avait pas eu le temps de se familiariser avec la citée que des équipes de reconnaissance étaient déjà dressées; il faisait partie de la 13ème équipe de reconnaissance du 412ème aéroporté de Dunnerre. Aéroporté, que de nom, car une insertion par les airs n'était pas de rigueur pour passer discret. Les paroles du lieutenant résonnaient encore dans sa tête.
"-Caporal Deathwalker, votre mission est d'accompagner le sergent Copperstorm. Votre mission est d'une grande importance. Vous devez identifier jusqu'où les forces Xenos s'étendent. Premièrement, tout xenos ou humain vous voyant en mission doit être liquidé. Si jamais vous êtes découverts, vous êtes fichus, et ça, c'est pas mon problème. Deuxièmement, si vous croisez un ou plusieurs Taus, vous ignorez ce que je vous ai dit précédemment et vous ne les tuez surtout pas! On m'a informé qu'ils essayent de conclure un pacte pour éliminer nos ennemis communs. Enfin, évitez tout contact avec l'ennemi. Vous devez dresser un plan détaillé de l'avancement Xenos, et plus particulièrement Ork, car ils sembleraient relativement nombreux. Est-ce clair, Caporal?
-Oui mon lieutenant.
-Allez chercher vos équipements à l'arsenal et débarrassez le plancher au lieu de me fixer avec vos yeux de merlan frit!"
La mission s'annonçait bien. L'escouade était fatiguée par le voyage warp, le sergent d'une humeur massacrante, et la chaleur était pesante sous les capes de camouflage, brunes, comme le sol de ces landes dévastées.
"-Caporal!
-Moins fort Sergent, on va se faire repérer.
-Je ne vous ai pas demandé votre avis!! Où sommes nous exactement?
-Je dirais.. 18°N, 29°E Sergent. Nous approchons du site de crash Ork."
Il savait pertinemment où nous étions, mais il détestait Thaddeus. Il l'engueulait juste pour le plaisir, au risque de faire échouer la mission..
Thaddeus et les autres hommes détectèrent un mouvement. Il leur fallut un dixième de seconde pour réagir et se coucher au sol, se cachant ainsi à la vue des orcs. Ils sont donc si près que ça... Un groupe de peaux vertes marchaient bruyamment dans leur direction... Ils s'approchaient. Ils étaient près. Trop près. Un garde embrassa son talisman, un aigle en fer, en chuchotant une prière. LA chose à ne pas faire.
"-Eeeh, les boyz! J'ai entendu un truc par là!
-Keskecé?
"
Le deuxième Ork trébucha et tomba de tout son poids. Il arracha un hurlement au Sergent écrasé en dessous, accompagné d'un bruit d'os qui se broie.
Une seule réaction.
Tous les hommes se levèrent d'un coup et prirent les Boyz par surprise.
Le sang volait, et les balles, rendues muettes par les silencieux, transperçaient les Orks.
Lorsque l'assassinat se termina, aucun Xenos n'avait eu le temps de répliquer. Ils semblaient sauvés de l'échec, celui d'être découvert. Le sergent crachait du sang, mais vivait encore; le medicae de l'équipe diagnostiqua deux côtes brisées, et le bras gauche broyé. "Rien de mortel" disait-il, mais notre blessé risquait de compromettre la mission.
C'est à ce moment précis que Thaddeus fit le choix qui était à la fois censé mais tactiquement mauvais. Il divisa l'escouade en deux, la moitié accompagnant le Sergent au camp, l'autre poursuivant la mission sous ses ordres.

Il se retrouvait maintenant avec 6 hommes, malades, en sachant pertinemment que les Orks étaient de plus en plus près.

_________________
Loi de Murphy n°8: Vous n'êtes pas Superman.

Modérateur


Dernière édition par Thaddeus Deathwalker le Mar 2 Aoû - 15:39, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thaddeus Deathwalker

avatar

Messages : 60
Date d'inscription : 12/06/2011
Localisation : Entre la folie et la damnation.

Feuille de héros
Nom: Thaddeus Deathwalker
Niveau: 2
Échelon: Psyker assermenté

MessageSujet: Re: Mission de reconnaissance, parmis ces terres désolées.   Dim 31 Juil - 17:47

La chaleur devenait de plus en plus insoutenable. Thaddeus
essuya grossièrement son front de revers de sa main, tout en regardant ses
hommes, haletants et au bord de l'insolation. Pris de pitié, et surtout de
fatigue, il lança un "Bon, on fait une pause"
d'une voix éraillée et s'empressa de sortir sa gourde. Alors que l'équipe
essayait de reprendre des forces, le Caporal sentit que la pire chose qu'il
pouvait survenir montait en lui.
La douleur s'accentuait. Au début, il ne s’inquiétait pas pour cet évènement,
mais chaque seconde qui passait rendait cette sensation plus insupportable, si
bien qu'à la fin de cette "petite pause", il tenait sa tête entre ses
mains.
"-Caporal, tout va bien?
-Non. Mais c'est pas votre problème, alors on avance."
Dire à ses subordonnés qu'il souffrait d'une migraine risquait de démoraliser
l'équipe qui était déjà en difficulté. Annoncer aussi que ses pouvoirs de
psykers devenaient incontrôlables était du suicide. Rien de sa douleur ne
devait filtrer, et c'est dans ce but qu'il se redressa et donna d'une voix
forte l'ordre de se remettre en route. Thaddeus détestait cette sensation. Il
avait l'impression que des lames de rasoirs avaient été glissées derrière son
œil, accompagné d'eau bouillante, et que le tout était secoué comme dans un
shaker. Le résultat était très mauvais: une humeur maussade, la capacité de
réflexion amoindrie, l'ouïe devenait hyper-sensible au moindre son totalement
anodin, n'arrangeant pas sa migraine, et pour couronner le tout... En cas de migraine, il ne devait absolument
pas utiliser quelconque pouvoir du warp, sous peine d'en perdre le contrôle...
Dans le meilleur des cas. Le jeune Caporal ne savait absolument pas comment
contrer ce phénomène; tout ce qu'il savait, c'est que pour s'en débarrasser,
rien ne valait une bonne nuit de sommeil dans un minimum de confort. Surtout
pas une demi-heure de somnolence dans un désert envahit par la pollution, les
bêtes sauvages accessoirement mutantes et les xenos... Il devait donc finir
cette mission au plus vite, ou espérer que la migraine se calmera d'elle même
au bout de quelques heures.
Comme si les dieux du Chaos étaient au courant de son problème et décidèrent définitivement d'emmerder le Caporal, une rencontre entre un groupe d'Orks et l'équipe se fit. Cette fois-ci, les Gardes furent pris au dépourvu, ne leur laissant pas l'occasion d'éliminer tout ça rapidement et proprement. Les Boyz firent feu, et deux des cinq soldats restant tombèrent, morts avant d'avoir atteints le sol. Thaddeus esquiva une balle de justesse en se couchant précipitamment au sol, pour se relever aussi précipitamment. Il dégaina son épée et chargea les Boyz sans même penser aux conséquences. Ses hommes, hésitants, finirent par foncer sur les peaux-vertes avec leur baïonnettes et leurs couteaux; de toute façon, l'engagement aurait sûrement fini en combat rapproché, alors autant charger maintenant, avec toutes leurs forces.

À la plus grande surprise de Thaddeus, il décapita le Boy en face de lui; puis, n'ayant pas le temps de se demander par quelle magie il avait réussi cet exploit, il chargea un deuxième Ork qui allait asséner le coup final à un Garde. Le coup s'enfonça dans le bras, tout juste assez pour que l'ennemi abandonne sa victime pour affronter l'idiot qui avait essayé de lui faire mal. Il poussa un hurlement et asséna de coups de Kikoup', aisément évités par Thaddeus dû au manque de finesse de l'Ork. Issu de la moyenne ruche, il avait apprit les rudiments de l'escrime et se retrouvait plus agile que le xenos pour asséner des coups et éviter ceux donnés en réponse. L'affrontement se termina quand un couteau ressorti de la gorge de l'ennemi; celui-ci s’effondra, laissant place au Garde qui, il y a encore 2 minutes, voyait sa vie défiler devant ses yeux. Les deux guerriers s'échangèrent un sourire, puis retournèrent massacrer de l'Ork. Le dernier xenos que notre Caporal affronta donna du fil à retordre à ce dernier: visiblement plus fort et agile que les autres, il semblait être l'équivalent du Sergent du groupe ennemi. N'ayant aucune connaissance en hiérarchie Ork, si ce n'est que le plus fort est le chef, Thaddeus ne se retourna pas les méninges trop longtemps. De toute façon, une migraine l'occultait mentalement et un ennemi se dressait devant lui.
Le Xenos et le Caporal échangeaient des coups toujours plus puissants, des feintes toujours plus compliquées, mais l'évidence était frappante: un humain dans une condition physique excellente peinait à égaler un Boy basique. Ce n'était pas un Psyker Caporal, gringalet, malade et privé de ses pouvoirs qui allait tuer un Ork. Encore moins si il est gradé.

Le Psyker haletait, suait et esquivait de plus en plus mal les coups de son ennemi. Ce dernier en profita pour donner un coup plus rapide que les autres, forçant Thaddeus à parer -et par la même occasion casser son épée-, ou mourir. Celui-ci choisit la première option et réussit à faire dévier la lame du Xenos qui s'enfonça dans le sol.

Les deux antagonistes laissèrent alors leurs armes pour se battre au couteau. Les coups continuèrent de voler, et cette fois-ci, les lames s'entre-choquèrent en lançant des étincelles.

Durant quelques secondes, les deux opposants s'observèrent. L'Ork, d'environ 2mètres 20, puait la charogne et les toilettes publiques. Ses yeux d'un rouge sang ne demandait qu'a voir des bras puissants écraser tout ce qui dresserait en face d'eux. La mâchoire de la bête, sur-dimensionnée, comportait deux énormes canines qui tenaient plus des défenses. Les nombreuses cicatrices sur la peau tannée du monstre prouvait qu'il avait vécu de nombreux combats et que celui qu'il était en train de mener ne risquait pas d'être le dernier.
En face, se tenait Thaddeus Deathwalker, jeune Caporal fraîchement promu de la Garde Impériale. Un grand homme maigre, blanc comme neige, avec une chevelure indomptable. Dans ses yeux violets, on pouvait lire de la détermination, celle de mener à bien sa mission. Son rictus était celui de la souffrance, causée par la forte migraine qui opérait dans son crâne. Enfin, ces cernes presque bleues montraient que dormir n'était pas de tout repos pour lui, contrairement à ce que l'on pourrait penser.

Seulement, autour d'eux, tout n'était pas calme. Les hommes avaient pris le dessus sur les Orks depuis longtemps, et ils s’apprêtaient maintenant à tuer le dernier survivant. Celui-ci envoya valdinguer le Garde derrière lui pour prononcer:
"-Humain! Moi fuir aujourd'hui, mais demain, moi ekrazer toi! Prépare-toi à notre dernier kombat!!
-Quand tu veux, mon gros... répliqua Thaddeus qui regarda l'Ork fuir.
Bon les filles, il est temps de rentrer au bercail, on sait à peu près jusqu'où s'avancent les Orks!"
Dans sa tête, il savait qu'il recroiserait tôt ou tard l'Ork.

_________________
Loi de Murphy n°8: Vous n'êtes pas Superman.

Modérateur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thaddeus Deathwalker

avatar

Messages : 60
Date d'inscription : 12/06/2011
Localisation : Entre la folie et la damnation.

Feuille de héros
Nom: Thaddeus Deathwalker
Niveau: 2
Échelon: Psyker assermenté

MessageSujet: Re: Mission de reconnaissance, parmis ces terres désolées.   Lun 1 Aoû - 15:27

La nuit tombait.
Alors que le Psyker ruminait sur ses récentes victoires, il sentait sa migraine baisser d'intensité. Mais parallèlement, son corps lui paraissait de plus en plus douloureux et engourdit. Ses bras étaient en feu, il avait la gorge sèche et des égratignures un peu partout. Un soldat lui fit remarquer que tout le monde était dans cet état, et que malgré la menace Xenos, il leur était impossible de continuer ainsi. Retrouvant peu à peu la capacité de réfléchir correctement, il commença à distribuer des ordres.
"-On va s'éloigner d'ici. Les Orks empestent les environs avec leur odeur de grox malade. De plus, nous sommes trop près de la zone ennemie.
-Caporal, on est incapables d'avancer... annonça un des soldats restants.
-Dis-toi que je suis dans le même état, alors on va bouger nos miches. Imaginez qu'un groupe de peaux-vertes nous tombent dessus pendant la nuit... répondit Thaddeus en marchant dans la direction opposée du supposé crash Ork. Aller! Debout feignasses, à moins que vous ayez envie de finir comme les deux autres! exalta le Caporal en montrant les corps des deux camarades tombés.
-Mais, Rydin est blessé! Il a une balle dans le bras! répliqua le même soldat.
-Je m'occuperai de ça quand on sera en sûreté. Un bras amoché ne l'empêche pas de marcher, si?"
Thaddeus peinait autant que les autres et avait pitié d'eux. Lui aussi ne voulait pas bouger, mais il ne voulait pas prendre le risque de se faire assassiner dans son sommeil.
Il traîna les Gardes sur quelques kilomètres, réduisant considérablement le danger Xenos.
"-Bon, on monte le camp ici. Toi, fit-il au garde blessé, montre moi ton bras.
Le soldat présenta son bras et sa blessure, qui après avoir retiré le bandage rapide et la couche de vêtements, semblait baigner dans le sang et le pus.
-Ils m'ont pas raté les connards... marmonnait le soldat
-Vu le nombre de chargeurs qu'ils ont vidé sur nous..
-Je déteste ce genre de mission.
-Moi aussi.
-Je déteste les Orks.
-Moi aussi.
-L'Empereur ne nous gâte pas.
-Bénit soit-il.
-Vous vous foutez de ce que je dis, n’es ce-pas?
-Ta gueule, je te soigne." finit par dire Thaddeus le plus calmement du monde.
Après avoir épongé les différents liquides qui couvraient la blessure, il avait passé une bonne dizaine de fois un bout de bandage imbibé d'antiseptique. Chaque passage arrachait une grimace au soldat, mais il n'ouvrait pas la bouche. Premièrement parce qu’il n'était pas en position de force par rapport à ce bout de bandage, et deuxièmement, son caporal était en train de le sauver de l'amputation d'un bras.
Une fois le nettoyage terminé, Thadd appela un autre soldat.
"-Tiens son bras. ordonna-t-il au garde.
-Pourquoi? demanda le blessé
-Parceque..." Thaddeus avait volontairement coupé sa phrase pour ne pas révéler la nature de sa prochaine opération.
"Serre les dents."
Le caporal revint avec une pince en commençait à chercher la balle au fond de la plaie. Le soldat appelé pour tenir le blessé suait du front tellement l'autre se débattait. Le visage de ce dernier commençait à se remplir de larmes quand il ouvra la bouche pour supplier son supérieur d'arrêter.
"Serre les dents je te dis!"
Les deux derniers gardes regardaient la scène attentivement, comme si leur vie dépendait de cette balle. Leur front se perlait de sueur pour la pince qui essayait maintenant d'attraper la balle. Leur contemplation fut interrompue par le gémissement du garde aidant Thaddeus.
"Mais aidez-moi vous deux!"
Maintenant à 3 pour tenir l'homme, le Caporal pouvait travailler correctement, et réussi à attraper le projectile enfoncé dans la chair.
"-T'es prêt?
-Allez vous faire f..." Thadd ne lui laissa pas le temps de finir sa phrase et tira violemment la pince, dégageant ainsi la balle et arrachant un hurlement de l'ex-blessé.

Alors que les soldats faisaient un nouveau bandage, le pseudo-médecin de l'équipe laissait aller son regard sur les environs. De la terre, du sable, des déchets, encore de la terre, encore du sable, encore des déchets, encore des yeux verts... Encore des yeux verts? Thaddeus avait totalement omis ce détail! Les bêtes sauvages et accessoirement mutantes!
"Je fais le premier tour de garde, on a de la compagnie apparemment..." annonça-t-il à ses alliés en désignant la paire d'yeux.

"Encore une nuit qui ne va pas en finir..." pensa le Caporal Deathwalker.

_________________
Loi de Murphy n°8: Vous n'êtes pas Superman.

Modérateur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thaddeus Deathwalker

avatar

Messages : 60
Date d'inscription : 12/06/2011
Localisation : Entre la folie et la damnation.

Feuille de héros
Nom: Thaddeus Deathwalker
Niveau: 2
Échelon: Psyker assermenté

MessageSujet: Re: Mission de reconnaissance, parmis ces terres désolées.   Mar 2 Aoû - 15:38

Thaddeus commençait à s'énerver. Malgré tous ses efforts, les yeux continuaient de réapparaitre. Combien en avait-il tué? Il n'en savait rien. En tout cas, tant qu'elles ne s'approchaient pas trop, les soldats pouvaient dormir tranquilles. Un lumiglobe était au centre des gardes, qui étaient positionnés en cercle. Le Caporal, lui, tournait en rond autour de ses camarades, tirant quelques balles en direction des bêtes de temps en temps.
"Combien de temps cette merde va durer !? pensa-t-il. Je ne sais même pas sur quoi je tire!"
Le jeune Caporal somnolait. Tantôt il voyait les yeux se multiplier, tantôt il sombrait dans le sommeil. Il décida de réveiller un soldat pour qu'il puisse dormir un peu.
-
Thaddeus se relevait. Le sol, rouge-orangé, semblait être rocailleux. Il n'avait aucune idée d'où il pouvait se trouver. En scrutant l'horizon, il ne voyait qu'une immense étendue de rouge. Le ciel était rouge sang, et une lune, rouge elle aussi, était immobile dans le ciel. Il était seul. Chaque pas soulevait un nuage de poussière ocre.
Alors qu'il explorait ces landes, il sentit une présence derrière lui. Mais quand il se retournait, il n'y avait rien. Thaddeus avait la désagréable sensation d'être observé. Malgré un monde rouge, il faisait froid. Extrêmement froid. De la vapeur lui sortait de la bouche à chaque respiration, et du givre se déposait sur ses habits et sa chevelure. Il avait un mauvais pressentiment. Lorsqu'il se retourna à nouveaux, il cru voir du coin de l’œil une ombre passer.
Quelque chose essayait de le rendre fou.
Inexorablement, le jeune homme perdait son sang froid.
Quelque chose approchait.
Thaddeus n'osa pas se retourner.
Cette chose s'approcha de son oreille, et il sentit son souffle. Elle semblait gémir.
D'une petite voix, elle disait "Caporal! Caporal!".

-
Le Psyker se releva d'un coup, et fut heureux de reconnaitre l'endroit où il s'était endormi. Le soleil se levait, et ses compagnons étaient prêts pour le départ.
"-Vous nous avez foutus la trouille, on croyait qu'une de ces saloperies vous avait égorgé dans votre sommeil!
-Grmbl... Tout s'est bien passé cette nuit? grogna le gradé.
-Elles n'ont pas réussi à nous approcher d'après le récit des gars.
-Bon, on va peut-être savoir à quoi elles ressemblaient, ces bestioles...
-Eh bieeeen... hésita le Garde. C'est à dire queeeee....
-Les corps ont disparus, hein? Soit on est tous aussi nuls au tir les uns que les autres, soit ces bêbêtes sont cannibales, annonça Thaddeus. En espérant que ça ne soit pire.." ajouta-t-il pour lui-même.
L'équipe entama le chemin du retour. Thaddeus repensa à son cauchemar.
"Pour un rêve, il était incroyablement réel, se dit-il. Mais je n'ai pas réussi à voir ce qui me harcelait..."
À peine eut-il repensé au souffle de la chose qu'il entendit un rire parmi les landes. Il se retourna aussi sec, bien qu'il savait qu'il n'en verrai pas l'auteur.
"-Un problème, Caporal? demanda Rydin, le soldat blessé.
-Ton Caporal devient fou, on dirait. Aller, on avance!"
L'équipe marchait vers le camp. D'un point de vue extérieur, on pouvait voir 5 personnes avec des cernes, dont une avait un bras bandé, l'autre d'une pâleur extrême. Le tout ne semblait pas vraiment dangereux.
À peine le soleil levé, une grosse chaleur s'emparait de ce désert de pollution. Des rares lézards fuyaient les bottes des gardes. Tout semblait aller bien. Tout allait bien. Les Gardes n'avait même pas espéré un calme si reposant.
"L'Empereur semble être de nouveau avec nous" dit un des hommes.
Tous espéraient que cela allait durer jusqu'au bout de la mission.

_________________
Loi de Murphy n°8: Vous n'êtes pas Superman.

Modérateur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thaddeus Deathwalker

avatar

Messages : 60
Date d'inscription : 12/06/2011
Localisation : Entre la folie et la damnation.

Feuille de héros
Nom: Thaddeus Deathwalker
Niveau: 2
Échelon: Psyker assermenté

MessageSujet: Re: Mission de reconnaissance, parmis ces terres désolées.   Mer 24 Aoû - 21:17

Le retour, bien qu'extrêmement pénible, se fit sans événement majeur. Les soldats mirent 2 jours pour retourner au campement.
Thaddeus eut l'immense joie de retrouver son "très cher et bien aimé" sergent, qui l’accueillit avec un "une heure de plus et on partait sans vous", accompagné du reste des hommes. Ils firent une minute de silence pour les camarades tombés faces aux orks et embarquèrent dans les jeeps censées les ramener à leur base d'opération.
"Alors Caporal, on s'est bien amusé avec les Orks?
-Ils sont plus près que prévus.
-Misère..."
L'échange entre le Sergent et son sous-off' ne dura pas plus longtemps. Le Psyker était fatigué, et le Sergent était toujours blessé.
Une surprise attendait notre personnage au retour.
Une fois descendu du transport, Thaddeus commença à marcher vers la cantine. C'est alors qu'un homme, qui semblait être une sorte de secrétaire-messager -de toute façon le Caporal s'en fichait, il avait faim- l’interpella.
Il était livide, transpirait à grosses gouttes et parlait d'une voix tremblante.
"Monsieur... Thaddeus Deathwalker?
-C'est moi... En quel honneur un paperassier vient-il me parler?
-C'est.. euh.. pour vous prévenir de... bredouilla l'homme.
-De quoi? coupa Thaddeus.
-Eh bien.. D'une erreur dans l'administration...
-C'est à dire?
-Vous.. vous ne trouviez pas, je veux dire que un Psyker Caporal, c'est plutôt...
-Ridicule?
-Non, une erreur. Vous avez été gradé Caporal et incorporé dans une escouade par erreur de l'administration...
-Et donc?
-Vous n'êtes plus Caporal -en fait vous ne l'avez jamais été du point de vue du commandement.
-... Je m'en doutais de ça! Je vais où maintenant?
-Vous allez intégrer une unité de Psykers assermentés, comme vous. Euh, si vous vouliez me suivre..."
Le messager le mena dans un des innombrables bureaux de l'administration, où il reçut ses nouvelles directives.
Ca devait prendre 5 minutes, mais suite à une parole malheureuse de l'ex-Caporal "Mais, pourquoi vous êtes-vous trompés?", l'entretient pris deux heures, où l'espèce de scribe lui fit une explication détaillée de tout le système administratif, en insistant sur le fait que "il y a beaucoup d'hommes à gérer, vous savez", tout ça pour terminer sur le fait qu'il s'était trompé en entrant la fonction du pauvre Psyker qui avait maintenant bien mal au crâne.
Maintenant, Thaddeus, en plus d'avoir le ventre qui gargouillait horriblement, avait l'impression de s'être fait marcher sur le crâne par les Légions Titanesques de l'Adeptus Mechanicus.
Enfin, il était rentré à la base, c'était le principal.

_________________
Loi de Murphy n°8: Vous n'êtes pas Superman.

Modérateur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mission de reconnaissance, parmis ces terres désolées.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mission de reconnaissance, parmis ces terres désolées.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tribus des Terres Désolées
» L'Art des Terres Désolées
» Armurerie des terres désolées
» Munitions des terres désolées
» Tu sera mon cobaye en ces terres désolées. [FT. Cornelius]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Secteur Hullerstorm :: Missions RP :: Les Guerres de Trojank :: Les terres désolées de Trojank-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit