AccueilRechercherFAQMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Commissaire-Cadet Herr Feers pour le meilleur comme pour le pire.

Aller en bas 
AuteurMessage
Herr Feers

avatar

Messages : 8
Date d'inscription : 25/10/2011
Age : 26
Localisation : Où La Garde de Fer d'Hullorden sera, je serais ...

MessageSujet: Commissaire-Cadet Herr Feers pour le meilleur comme pour le pire.    Dim 30 Oct - 14:48

Mes mémoires de mon départ vers un avenir inconnu.

Nom :
Herr
Prénom : Feers
Surnom : L’Homme de Fer on m’appelle comme ça car, ma volonté et ma détermination sont aussi solides et froides que le fer de nos blindés, aussi bien sur les champs de bataille que face à l’inquisition.

Sexe : Masculin si vous n’auriez pas remarqué.
Race : Humain, en même temps dans l’impérium de l’humanité…
Origine : Monde-ruche d’Hullorden, sous-secteur Antellis.

Age : 23 ans.
Yeux : Vert.
Cheveux : Marron clair proche du blond.

Signes particuliers :

Une petite cicatrice d’environ quinze centimètre au niveau du cœur. Un petit souvenir d’un de ces cafards qu’on appelle Kryss. Quand je fixe une personne dans les yeux, on a l’impression que je regarde au plus profond de vous tel un aigle qui fixe sa proie. Il m’arrive de faire un petit sourire au coin des lèvres qui donne l’impression à une moquerie de ma part… Allez savoir si c’est cela. Dans ma façon de m’habiller et de me comporter on peut voir un certain relâchement par moment, mais ne pensait pas que je ne suis pas la même personne, je cache bien mon jeu… Si vous avez l’envi de sonder mon âme au plus profond de mes yeux… Vous ne verrez pas grande chose… A part l’obscurité et le néant protégeant mes idées et ma personne. Sinon je donnerai dans mon regard une sureté de ma personne, le doute ou l’inquiétude aura bien du mal à avoir sa place sur les expressions de mon visage. Vous pourrez surement me surprendre mais surement pas me faire douter de moi-même

Faction : Impérium de l’humanité dans la Garde de Fer d’Hullorden.

Grade/statut : Commissaire-cadet.

Fonction : Commissaire.

Historique :

J’ai l’impression de me faire un interrogatoire. Par où commencer ? Comme pour la majorité des humains, je suis au sein d’un empire qui s’appelle « L’Imperium de l’Humanité ». C’est un vaste empire qui s’étend dans plusieurs secteurs de la galaxie. Un empire dirigé et habité principalement par des humains. Mais pas n’importe quel humain. Des humains fidèles à l’empereur Dieu de l’humanité qui guide par son esprit l’impérium vers la prospérité et la victoire totale envers le chaos et les ennemi exos menaçant l’intégrité et la survie de l’humanité.

Voilà je vous ai fait un petit résumé de ce que c’était l’empire et son principale activité. Je dois vous avouez que la religion ayant comme dieu l’empereur d’autre fois qui est notre empereur encore aujourd’hui est très important et c’est lui qui dirige l’empire en ce jour. Je vous dis ça car en fait dans mon enfance, j’ai été parti étudier dans une école de l'Ecclésiarchie. J’ai eu la chance de pouvoir entrer et étudier parmi les prêtres. J’ai reçu un enseignement du culte Impérial strict. Pourquoi ce choix ? A vrai dire mes parents étaient de très grand fervent et pratiquant de l'Ecclésiarchie. Je peux vous dire que je ne sais pas comment j’ai réussi à survivre. De vrai fanatique, je vous jure ! Même les commissaires à côté d’eux c’est rien. J’ai de la chance que mes petits moment de rébellion dans mon enfance n’a pas été considérer comme un acte d’hérésie et que je finis purifier par les flammes.

Ceci explique comment j’ai fini dans cette école. Je ne pensais pas qu’il existait pire que mes parents, eh ben ci, les prêtres me l’ont prouvé. Enfin, je ne vais pas me plaindre à mon sujet, j’avais une famille, un toit, à manger, un lit, un enseignement, bref tout ce qu’on peut avoir pour bien grandir. Je ne vous dis pas ce que mon esprit et mon intellect à reçut comme coup dans cette école. Étrangement, selon les résultats et des tests de savoir et de compréhension, nous étions comme marqué. On dirait qu’il nous classait et ce classement allait définir notre avenir.
Enfin, je peux vous dire que j’en ai passé quelque année dans cette école et j’avais prouvé que j’vais plutôt bien retenue mes cours. L’amour de la patrie, le respect des autorités supérieurs et bien sûr le respect et l’application du culte et de son idéale étaient encré en moi. Je vous assure que les propagandes n’est rien face au lavage de cerveau qu’ils nous ont fait. En fait, nous respections tellement l’enseignement donné et leur principe que nous étions devenus des individus invariablement sévères et intransigeants face à notre enseignement et nous-même. Ces écoles ça vous change un homme, mais j’avoue que j’avais accepté ces enseignements volontairement, je n’ai pas fait de résistance.

La vie est pleine de surprise. J’ai reçu une convocation de la part du Schola Progenium. Sur le coup ça vous étonne et vous vous demandez directement : « Ils me veulent quoi ? ». Bon je dois vous dire quelque chose. Je vous ai parlé de mes parents plus haut. J’avais des parents mais leur sens du devoir leur a fait perdre la vie sur le champ d’honneur. Ils sont morts pour l’empire et pour l’empereur. Mes parents étaient des fonctionnaires très zélés. Leur zèle était limite légendaire, suite à leur mort je fus récupéré comme orphelin par les prêtres qui m’ont permis de rentrer dans cette école. Notre enseignement nous a été donné par des Missionnaires. En plus du respect que je vous ai dit plus haut, ils nous ont appris à voir l’empereur comme notre comme notre père spirituel aidé par un enseignement et une éducation du culte Impériale forte. Je ne vais pas vous cacher la vérité, c’est un centre de formation pour enfant afin de les transformer en fanatique de l’empire, voilà c’est dit, mais que ça reste entre nous.

Je finis diplômé du Schola comme Progena. Ca explique le nom du Schola Progenium qui est fait ceux qui dirigent les écoles dirigées par les Missionnaires de l'Ecclésiarchie. Enfin tout ça pour vous dire que mon dossier a été envoyé chez eux et j’ai reçu une réponse de leur part. On me proposa la place de Commissaire-cadet. Mes résultats, ma condition physique ainsi que mon état d’esprit correspondait plus ou moins à la place de commissaire. Vous savez, entre ceux qui est écrit et la réalité, il y une tempête Warp qui les sépare. J’acceptais donc cette proposition à mon égard car, parait-il que c’est par une sélection et une d’étude de nos dossier que ces choix sont pris. Ben j’espère bien, car si c’était par le hasard, mon dieu qu’est-ce que deviendrait l’empire.

Profil psychologique :

Je souffre de multiple personnalité… Non c’est pour rire voyons. Eh oui, je suis l’un des rares gars qui est sorti de cette école avec encore le sens de l’humour, douteuse par moment mais humour quand même. Sinon je vous trouve bien curieux de vouloir savoir tellement de chose sur moi-même. Bref, passons.
Alors je vais vous donner une partie de ma personnalité. Il y a deux facettes. Il y a le côté stricte, sérieux, sévères et intransigeants. C’est le côté dit radical. Je suis censé finir commissaire et encouragé nos hommes ! Et bien sûr montrer l’exemple… Don il faut que je me montre droit ! Je ne demande pas la perfection, jamais de la vie. Je demande juste qu’on accompli son devoir et le pourquoi nous avons été envoyé. Je tolère rarement pour ne pas dire jamais la défaite ! Je suis, on peut dire, mauvais perdant et rancunier par moment. Je ne dis pas que tous les moyens sont bons pour gagner, mais je ferais en sorte je mettre tous les moyens à ma disposition pour avoir une victoire totale sur l’ennemi. La replie est déconseillé bien sûr et vouloir reculer sans que j’en donne la permission pourrait vous couter la vie. Nous somme la garde, nous sommes le marteau de l’empereur ! Le l’oublier jamais ! Gloire au premier qui tombera !

Je vais vous parler de mon autre côté maintenant, je dis que c’est mon côté humain. Eh oui, j’ai un cœur, une âme et je suis un humain imparfait comme tous les êtres humains de l’empire. Je sais que nous commettions des erreurs et que quelque fois on réagit de façon étrange devant une difficulté sans vraiment savoir pourquoi. Vous savez les sentiments, notre cœur nous pousse à agir bêtement quand il surpasse la sagesse et la pensé. C’est pour ça que je ne suis pas l’un des plus terrifiants commissaires que notre armée a connu. En fait, je mets en avant de savoir le pourquoi avant d’exécuter une sentence. Je pose les questions et après je tire par le contraire on va dire. Si l’évidence d’hérésie pure est présente et si les circonstances ne me permettent pas d’engendrer un interrogatoire, j’exécuterais oui. J’aime comprendre les choses et savoir le pourquoi tout simplement.

D’un côté l’homme fanatique et de l’autre celui qui est compréhensible. J’essaye d’accomplir mon devoir et de rester juste et humain, pas comme certaine personne qui ont oublié leur humanité. Ils disent servir l’Imperium et l’Empereur de l’humanité, mais sont-ils vraiment humain ? En apparence oui, mais à l’intérieur… Sinon, je demande toujours qu’on respect l’un et l’autre qu’importe son grade où sa place au sein de l’empire. A mes yeux qu’on soit garde ou de l’inquisition, ou space marines ou sœur de bataille. La mort et l’offrande de soi est aussi important pour l’un que pour l’autre, personne n’est supérieur à l’autre car face à la mort, on est tous égal. Un garde qui offre sa vie a autant de valeur que si c’est un space marines.
Pour finir je ne vais pas vous cacher que je suis plutôt ambitieux, je vise toujours le meilleur pour moi, bien sûr dans le raisonnable, je ne pense pas avoir le cœur de sacrifier un gars pour me permettre de monter… je pense hein. Enfin voilà une partie de ma personne. N’oublié pas, l’humain est la race la plus étrange et incompréhensible de la galaxie, je pourrais bien vous surprendre aussi bien en bien qu’en mal… Mouahahahahahaha !!!!

Apparence physique :

Vous voulez vraiment tous savoir dit donc. Vous savez surement que le savoir c’est le pouvoir, mais que la curiosité trop poussé c’est risqué. Bon ben je suis un homme d’un mètre soixante-dix-sept pour soixante-douze kilogramme. J’ai les yeux vert, je dirais normale ni trop ronde ni trop en amande. J’ai des cheveux de couleur marron clair au reflet blond plutôt court. Mes pattes sont bien taillées et descendent un peu plus bas que les oreilles. J’ai une petite barbichette aussi bien taillé que mes pattes. Mes sourcils sont bien tracé et pas spécialement épais. Mes lèvres sont plus ou moins fin Ma peau est plutôt claire légèrement rosé, eh oui je ne suis pas mort non plus donc un peu de couleur. Pour finir de ce côté-là, côté carrure, je dirais que j’ai celle d’un sportif si on peut dire. Une musculature visible sans être poussé à l’extrême. J’entretiens ma santé et la forme, ça pourrait bien me sauver sur un futur champ de bataille.

Parlons de mon uniforme de service administratif, en gros hors bataille. Uniforme en grand parti noir. Nous allons commencer par la veste. Veste sombre avec épaulette seulement sur le côté droit brodé de fil blanc. Sur le manche droit nous pourrons voir un symbole en forme de triangle qui représente aussi bien ma section par le symbole brodé dessus et mon grade par le nombre de trait visible sur les bords. Ces insignes sont visibles aussi sur les extrémités de mon col brodé de fil blanc lui aussi. Deux poches son visible de chaque côté de l’uniforme au niveau du torse, ils sont maintenus fermé par un bouton centrale en argent. Ma veste est aussi ainsi tenue fermée, par trois boutons en argent alignés. Une ceinture en cuir marron ainsi qu’une lanière dorsal de la même matière permet le maintien de la veste mai aussi du pantalon qui lui est fait de la même matière que la veste, principalement du coton. Au pied de hautes bottes en cuir noir remontant bien sur le mollet et passant par-dessus le pantalon finit l’uniforme. Je n’oublierai pas de dire que sous cette veste il y a une chemise de couleur marron fortement jauni avec une cravate brune. Et pour la tête, une magnifique casquette dans le même style que l’uniforme. Brode de fil blanc sur le côté et le bord du relevé de la casquette. En face il y a l’aigle royale symbole de tout empire avec sous ses serres un cercles avec le symbole de mon armée où je suis. En dessous une tête de mort qui est typique le symbole de la garde. J’ai oublié de dire que je me balade souvent avec une paire de gant en cuir noir.



Nous finirons tout ça par mon uniforme quand je suis dans le feu de l’action ! Sur le champ de bataille bien sûr. L’apparence change. Je porte un premier haut qui dissimule une armure légère, une plaque en acier qui protège du dessous du coup jusqu’à la ceinture, aussi bien devant que derrière. On peut voir des fils d’or formant une colonne. C’est-ce qui recouvre la plaque d’acier. Par-dessus un long manteau en cuir noir aux manches retournés et aux cols épais et rouge foncé brodés de fil d’or. Des épaulettes bien visibles recouvrent les deux épaules. Un pantalon au mélange de coton cuire et une paire de botte en cuir noir avec un tracé doré sur les côtés extérieurs. Une paire de gant en cuir noir recouvre les mains. Sur le visage un masque à gaz intégrale avec les deux tuyaux de venu d’air d’où les filtres sont portés au niveau de la ceinture sous le long manteau Une tracé doré coupe en deux à son juste centre le masque. Sur la tête une casquette haute avec un aigle d’or est brodée dessus. Voici en gros l’uniforme de combat de Feers, donc moi.



Armes : Sabre, grenade à défragmentation, Pistolet laser. S’il trouve une arme par terre, il l’utilisera bien sûr.

Armure : Gilet pare-balles avec renforcement plaque en acier et système répulsif.

Équipement : Radio courte portée.

Objets personnels : Carnet de note, un médaillon, une photo.

TEST RP :

La nuit est froide… Le silence et le calme se fait ressentir… Mais étrangement ce calme était loin d’être apaisante. Au contraire, nos cœurs se serraient à chaque battement, nos respirations étaient lourdes, difficile. Nous sommes le dix de ce mois. Un bataillon a été déployé pour enquêter sur un avant-poste avec qui nous avions perdu contacte. On m’a affecté à la septième division de blinder. J’étais au prêt d’un jeune capitaine qui venait d’être promu. La situation était simple, cela fait trois mois que nous avions perdu contact avec l’avant-poste EST. L’état-major avait pensé à une panne d’émetteur et donc aucune opération n’a été préparée. Mais avec le temps, ils se sont posé plus de question. Une panne ne pouvait pas durer aussi longtemps. Une première équipe a été envoyée. Ils ont perdu contact avec eu aussi. Il se passait quelque chose. Le contacte a été perdu lorsque l’équipe était à moins de cinq kilomètre de l’objectif. Il se tramait quelque chose là-bas. Trahison ? Très peu probable. Déserter ou trahir l’empire en ces lieux était généralement mortel. Pourquoi ? Car vous vous trouvez seul sans soutient contre ces enfoiré de cafard. Donc soit vous mourez entre leur « bec » ou fusillez pour trahison avec un soupçon d’hérésie. Je trouve formidable qu’on trouve partout de l’hérésie si on dit non à l’empire et à ses représentants.

En tout cas notre division fut mobilisée avec deux objectifs précisément. Premier objectif allé voir ce qui se passe en deuxième objectif, reprendre l’avant-poste quoi qu’il arrive. C’était une position stratégique qui permettait de surveiller les déplacements ennemis dans ce secteur de la planète grâce à un bâtiment qui date. Une véritable relique qu’on n’arrive même plus à réparer en cas de casse importante, pour ne pas dire que c’est très vieux. C’est quand même fou qu’on est besoin de se tourner vers cette technologie ancestrale. Mais bon. Les ordres étaient les ordres. Nous sommes arrivés plutôt facilement. Nous avions trois Chimères pour nous transporter, deux Hellhounds pour bruler la vermine et un Leman Russ modèle Mk. XII. Nous avions de quoi faire mal. Nous sommes passé par la gorge au milles dents, ce n’était pas le chemin le plus sûr ni le plus pratique pour les véhicules, mais c’était le plus court.

A bord de l’un des Chimères, nous étions assis et attaché à l’aide de ceinture murale. Nous nous regardions dans les yeux. La petite fenêtre nous empêchera d’être dans l’obscurité totale. Nous savions pas du tout ce qu’il nous attendait là-bas. Certain avait un peu nerveux, la peur de l’inconnu surement. Un des soldats tourna sa tête vers moi et me demanda avec un regard fatigué :

-Tu es nouveau le jeune ?

C’est vrai que la majorité de ces hommes avaient déjà vécus des batailles. Moi ? Je sortais de l’école comme certain le dit :

-Oui… Je viens de quitter mon centre de formation et on m’a muté ici.

Le soldat leva un sourcil et fit un petit sourire au coin des lèvres :

-Je vois. Tu es donc un bleu. *Il rit doucement* Bah ne t’inquiète pas petit. Pour une première mission ça à l’air tranquille. Tu as de la chance dit toi ça.

Je souris à mon tour. Je n’étais pas spécialement inquiet, mais c’était plutôt sympa de sa part. Après tous, nous étions tous dans la même galère. Je portais la même tenue qu’eux, leur même équipement sauf que… La couleur et quelque symbole par ci par là montrait bien ma position. C’était limite écrit « Commissaire-Cadet ». Il me fit comprendre dans son regard qu’il savait ce que j’étais. Je pouvais entendre des murmures par-ci par-là qu’on se demandait pourquoi ces quelques différences sur ma tenue Il faut croire que tous ne savait pas ce que j’étais exactement, si il savait que j’étais un garde, un militaire, mais pas plus. Alors que nous attentions notre arrivé à notre destination en entendant le brouille des chenilles de notre transporteur sur le sol et le grincement de tôle par endroit, notre véhicule s’arrêta brusquement et on pouvait entendre une voix étouffé provenant de l’extérieure :

-Messieurs ! Nous sommes arrivés ! Déployez-vous !

C’était le jeune capitaine qui était à la tête de cette division. La porte arrière de notre blindé s’ouvrit laissant entrer l’air chaud de dehors et la lumière éblouissant. Nous étions à l’extérieur de l’avant-poste qui ressemblait à une forteresse miniature. De haut mur avec trois tours et un genre de donjon centrale qui s’élevé bien plus haut que les murs. Un donjon si on peut dire. Une forteresse en gros dont sa surface n’était pas énorme. Nous sommes déployés par bataillon de sept hommes. Les véhicules s’étaient déployés autour de la forteresse qui était contre une « montagne » de pierre. Bon il y avait deux choses dit étrange qu’on voyait. La première chose était que vu extérieur, il n’y avait aucune trace de détérioration ou de preuve d’une quelconque bataille. C’était intact. Notre capitaine pris sa radio, il se mit sur la fréquence et dit :

-Ici le capitaine de la septième division de blinder de la Garde de Fer d’Hullorden. A vous !

Il fit cela deux, trois, quatre fois avant se de tourner vers nous et nous dire :

-Sapeur, faites-moi sauter la porte !

La porte principale était énorme. On ne savait pas trop comment ça allait se passer pour ouvrir cette porte. A ce qu’on a vu, c’était en pont levis. Le groupe de sapeur mit leur équipement d’escalade afin de grimper le long du mur pour poser des charges d’explosif en haut de la porte pour faire sauter les chaines qui tenait la porte. Il leur fallut trente minutes pour accomplir leur mission. Les explosifs firent sauter les chaines. La porte s’ouvrit en faisant un nuage de poussière. On ne voyait plus rien pendant quelque seconde, le temps que la poussière se dissipe dans l’air. Nous avions de la chance, la herse n’était pas tombée dans l’explosion. L’équipe une dont je faisais partie devait renter dans la base en explorateur. Celui qui m’avait interrogé dans le blindé était à la tête de notre équipe. On avança en formant un arc cercle. Chacun surveiller son côté. Alors que nous passions l’entrée principale, nous avons découvert …. Comment vous dire. C’était saccager, des marques de tire et d’explosion, des tache de sang contre les murs et par terre ! Mais le plus étrange c’est qu’il n’y avait aucun corps ! Ça nous a donné un coup de froid derrière le dos. Nous avancions doucement, sur nos gardes. Nos scanners n’avait repéré aucun signe de vie ici, sauf les notre bien sûr. Nous sommes avancés vers le centre de la cour principale si on peut dire. Le calme, le silence…. Dans un décor de destruction et de sang…

-Qu’est-ce qui s’est donc passé ici ?...

Un de nos hommes s’était posé la question. Nous tous nous le sommes posé, sauf que lui c’était à voix haute. Tout d’un coup on a entendu :

-Équipe une au rapport !!!

On a tous fait un bond et pointé notre arme quelque en regardant tout autour de nous. Au punaise, quelle stresse pour rien. Ce n’était que la radio de notre chef d’escouade qui faisait se vacarme. Le « vieux » répondit par ces simples mots :

-Équipe une, secteur sécurisé, secteur dégagé. A vous !

-Bien reçu, garder vos position, nous arrivons.

Le reste du bataillon nous a rejoints. Une première fouille a été faite avant d’installer quelque matériel. On m’a chargé en plus de deux autres gardes d’aller voir dans le centre des communications de l’avant-poste l’état de la radio. Par chance nous avions un plan détaillé de la zone, mais surtout des panneaux indiquant où sa se trouvait. Bon j’avoue, les panneaux étaient un peu … tâcher. Je ne vous dirais pas de quoi. Le poste de communications se trouvait sur la plus haute position… Mon dieu, le nombre d’escalier qu’on a du monté. Imaginez-vous, ces escaliers en béton en colimaçon. Bizarrement on se tenait éloigné du mur, presque à chaque grille d’aération, il y avait une énorme trace de sang qui y conduisait, comme sir on avait tiré les corps dedans… Bon j’avoue je proposais calmement :

-Et si on allait un peu plus vite hein ?

Je savais qu’ils allaient répondre positivement à cela, mais pourquoi je devais ouvrir la marche ? Moi peur ? La blague ! L’empereur protège ! Il faut espérer En tout cas après quelque marche et quelque frayeur par ci par là, nous étions enfin arrivés à destination. J’ouvris la porte…. Je servis en même temps de bouclier humain pour mes deux autres collègues derrière moi…. Vive la solidarité ! Nom d’un empereur ! Quel bazar ici. On n’avait pas réussi à mettre encore le courant, imaginez-vous comment nous étions avec nos lampes torches. Il ne faut pas imaginez ! Je vous l’interdis. La radio était au fond de la pièce, sur un bureau qui n’a pas changé d’un poil. Etrange non ? Tout était saccager sauf la radio et son bureau même le fauteuil n’avait pas bougé dirait-on. On avait apporté un petit générateur portatif pour alimenter la radio. Vous savez quoi ? On branche tout et tout et j’allume la radio…. La radio fonctionnait parfaitement ! On s’était tous regarder. C’était quoi ce …. Bref. La radio sifflet un peu, surement des interférences, rien de grave. Tout d’un coup, on a entendu des punaises de grincement dans la charpente métalliques au-dessus de nous et dans les conduits. Tous fusil laser en mais en on regardait autour de nous et surtout en haut. J’ai pris la radio et je contactais le capitaine :

-Ici Commissaire-Cadet Herr Feers. La radio est opérationnelle, aucune présence étrangère ou hostile repérer.

Je n’entendis qu’une seule chose en réponse :

-Ssssschhhhhhhhhhhhhhhhttttttttttttttttttttt ……

Au non, plus de réponse. Ah la la la la la la…. Et ces grincements louches constants… Ah non, s’a s’est arrêter. Ah non ça reprend. J’espère que la structure va tenir. Pour rassurer nos troupes je demandais tout simplement :

-Vérifie une fois sur le radar court porté s’il y a que nous… Ici….

Donc le collègue technicien du radar à mis en marche sa machine, le règle et tout d’un coup il me sort paniquer :

-On a une invitée surprise…


Et il lève la tête en haut… Nous étions donc quatre… Alors que j’en voyais que deux gars a côté de moi et ce bruit casse pied dans les conduits. Je rajouterais aussi que les conduits sont assez grand pour qu’un homme se tient accroupit. Donc s’il y a vraiment un truc étrange dans les conduits, il peut être aussi grand, si ce n’est pas plus que nous. Situation ? Présence inconnu, disparition d’un bataillon complet, contacte radio compromit.... Nous étions trois ici, le reste était dehors. Sans compter la présence de sang un peu partout, substance étrange remarqué par endroit et détérioration de matériaux loin d’être rassurant… Le bruit était de plus en plus proche…. Qu’est-ce donc ?.... Etait-ce le responsable de tout cela ?

-Messieurs… Préparez-vous ! Pour L’impérium !

On a entendu une grille qui est tombé par terre et un crie aigue !

-Feux !!!!!


Ma première mission… Connaitrez-vous peut être la suite un jour ? Nous sommes loin d’être seul dans cet univers… Et des xenos loin d’être amical… Il y en à la pelle… Nul doute n’est sur ma voie…



Dernière édition par Herr Feers le Dim 30 Oct - 20:01, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Herr Feers

avatar

Messages : 8
Date d'inscription : 25/10/2011
Age : 26
Localisation : Où La Garde de Fer d'Hullorden sera, je serais ...

MessageSujet: Re: Commissaire-Cadet Herr Feers pour le meilleur comme pour le pire.    Dim 30 Oct - 14:49

Voilà fiche postée, je dois encore faire quelque correction côté faute d'orthographe et grammaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thaddeus Deathwalker

avatar

Messages : 60
Date d'inscription : 12/06/2011
Localisation : Entre la folie et la damnation.

Feuille de héros
Nom: Thaddeus Deathwalker
Niveau: 2
Échelon: Psyker assermenté

MessageSujet: Re: Commissaire-Cadet Herr Feers pour le meilleur comme pour le pire.    Dim 30 Oct - 17:10

C'est beau, y'a des images, c'est doux pour les yeux.
Ma première impression est assez bonne, peut être qu'avec une lecture approfondie je détecterai une coquille dans ta présentation ... (Test et non teste, mon ami ^^)

_________________
Loi de Murphy n°8: Vous n'êtes pas Superman.

Modérateur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tarn Russel

avatar

Messages : 15
Date d'inscription : 25/09/2011
Localisation : Dans la mare verte qui grouille. Tu vois ? Le mec qui lève un kikoup'.

Feuille de héros
Nom: Tarn Russel
Niveau: 1
Échelon:

MessageSujet: Re: Commissaire-Cadet Herr Feers pour le meilleur comme pour le pire.    Mar 1 Nov - 15:00

Idem que pour Thadeus c'est joooooliiiiiii

Faut vraiment changer la couleur des paroles du captain et sinon c'est bien.
Après, mais c'est personnel, j'aime pas trop le gras partout. (tu sais [b*][/b*] ^^)
Voilou et surtout bienvenue en enfer !!!!
(les faucons c'est mieux quand même)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Volt Wirhuld
Modérateur
Modérateur
avatar

Messages : 80
Date d'inscription : 04/12/2010
Age : 25
Localisation : Segmentum Tempestus, Secteur Hullerstorm, sur la planète Trojank, Porte de Thelios.

Feuille de héros
Nom: Wirhuld Volt
Niveau: 41
Échelon: Lieutenant

MessageSujet: Re: Commissaire-Cadet Herr Feers pour le meilleur comme pour le pire.    Mar 1 Nov - 17:48

Je dis que j'adhère complètement, tu as mon aval en tout cas ! Je poste sur IPhone, alors je peux pas rentrer dans les détails mais ton style d'écriture me plait énormément !

_________________
" Mourir, le doigt sur la gâchette, avec un dernier sourire de victoire aux lèvres... " - Paroles provenant d'une source anonyme, griffonnées sur la première page du carnet de bord du Lieutenant Wirhuld.

Reclaimers au service de Reclaimers Studios.
Comptes :
Volt Wirhuld (Forum Secteur Hullerstorm)
EddyLink (Forum Reclaimers Studios)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shas'O Puryflame
Admin
Admin
avatar

Messages : 96
Date d'inscription : 29/11/2010
Age : 24
Localisation : QG de Groupe du Sept Ya'Sho'kara.

Feuille de héros
Nom: Shas'o PuryFlame
Niveau: 55
Échelon: Shas'O chef de groupe exo-armure XV-22

MessageSujet: Re: Commissaire-Cadet Herr Feers pour le meilleur comme pour le pire.    Mer 2 Nov - 12:09

Une fiche excellente, mais qui me pose problème sur deux points:

-La seconde photo que tu as mise est la même que celle de mon avatar et en l’occurrence, celle de mon commissaire qui a le même uniforme^^. Après, faisant partie de la Garde de Fer on aura tous plus ou moins le même uniforme, je suppose.

-En tant que commissaire-cadet, tu dois toujours accompagner ton tuteur, normalement. Après, il peut t'avoir confié une mission spéciale, mais tu devras le préciser.

Sinon, deux trois fautes mineurs de conjugaison et de grammaire, mais à part une fiche vraiment excellente ! Bienvenue sur Secteur Hullerstorm !

_________________
"Chacun doit trouver sa voie. Si ceux qui vivent au cœur de l'Empire avaient été témoins de toute la violence des espaces sauvages, ils le sauraient. Les conquérants des étoiles se livrent une guerre sans merci, et aucun ne s'alliera à un autre de peur de le voir prospérer à ses côtés. Et cette guerre est aussi la nôtre."

Attribué au Commandeur Farsight 765.M41

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Herr Feers

avatar

Messages : 8
Date d'inscription : 25/10/2011
Age : 26
Localisation : Où La Garde de Fer d'Hullorden sera, je serais ...

MessageSujet: Re: Commissaire-Cadet Herr Feers pour le meilleur comme pour le pire.    Mer 2 Nov - 22:28

Merci ^^

Je vais corriger les fautes sous peu. Sinon pour l'uniforme je peux toujours changer si sa pose vraiment problème. Je chercherais du côté de la Steel Légion s'il le faut. En fait c'était une mission teste sous la responsabilité du capitaine de ce bataillon. Si les rps en gras dérangent je peux aussi modifier ça, il n'y a pas de problème.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shas'O Puryflame
Admin
Admin
avatar

Messages : 96
Date d'inscription : 29/11/2010
Age : 24
Localisation : QG de Groupe du Sept Ya'Sho'kara.

Feuille de héros
Nom: Shas'o PuryFlame
Niveau: 55
Échelon: Shas'O chef de groupe exo-armure XV-22

MessageSujet: Re: Commissaire-Cadet Herr Feers pour le meilleur comme pour le pire.    Jeu 3 Nov - 17:12

Non, pas de problème pour l'uniforme, tous les commissaires de la Garde de Fer sont surement habillés pareils, de toute façon.

Pas de problème pour le Gras pour moi, tu es validé, re-bienvenue^^.

_________________
"Chacun doit trouver sa voie. Si ceux qui vivent au cœur de l'Empire avaient été témoins de toute la violence des espaces sauvages, ils le sauraient. Les conquérants des étoiles se livrent une guerre sans merci, et aucun ne s'alliera à un autre de peur de le voir prospérer à ses côtés. Et cette guerre est aussi la nôtre."

Attribué au Commandeur Farsight 765.M41

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tarn Russel

avatar

Messages : 15
Date d'inscription : 25/09/2011
Localisation : Dans la mare verte qui grouille. Tu vois ? Le mec qui lève un kikoup'.

Feuille de héros
Nom: Tarn Russel
Niveau: 1
Échelon:

MessageSujet: Re: Commissaire-Cadet Herr Feers pour le meilleur comme pour le pire.    Jeu 3 Nov - 17:46

J'ai dit que c'était personnel (mais après tu fais comme tu veux ^^)

Bienvenue en enfer, le bleu !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Herr Feers

avatar

Messages : 8
Date d'inscription : 25/10/2011
Age : 26
Localisation : Où La Garde de Fer d'Hullorden sera, je serais ...

MessageSujet: Re: Commissaire-Cadet Herr Feers pour le meilleur comme pour le pire.    Dim 6 Nov - 15:59

Merci de la validation. désoler pour le temps de réponse un peu occupé par les études ses derniers temps depuis la rentrée XD C'est un honneur de servir notre belle et grande empire x) Puissance la justice de notre Empereur se répandre dans toute l'univers.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Volt Wirhuld
Modérateur
Modérateur
avatar

Messages : 80
Date d'inscription : 04/12/2010
Age : 25
Localisation : Segmentum Tempestus, Secteur Hullerstorm, sur la planète Trojank, Porte de Thelios.

Feuille de héros
Nom: Wirhuld Volt
Niveau: 41
Échelon: Lieutenant

MessageSujet: Re: Commissaire-Cadet Herr Feers pour le meilleur comme pour le pire.    Mer 9 Nov - 13:10

Moi non plus personnellement je n'aime pas beaucoup qu'on mette du gras partout (surtout dans les messages normaux ou c'est assez inutile en fait, c'est comme du tu essayais de mettre tout tes posts en valeur)
Sinon, à part cette petite manie, rien ne me dérange.
Bienvenu dans ce monde cruel, Commissaire Cadet !

_________________
" Mourir, le doigt sur la gâchette, avec un dernier sourire de victoire aux lèvres... " - Paroles provenant d'une source anonyme, griffonnées sur la première page du carnet de bord du Lieutenant Wirhuld.

Reclaimers au service de Reclaimers Studios.
Comptes :
Volt Wirhuld (Forum Secteur Hullerstorm)
EddyLink (Forum Reclaimers Studios)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Commissaire-Cadet Herr Feers pour le meilleur comme pour le pire.    

Revenir en haut Aller en bas
 
Commissaire-Cadet Herr Feers pour le meilleur comme pour le pire.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'oscar de meilleure actrice pour Marion Cotillard
» Chambre n°4 : Quand quatre murs réunissent pour le meilleur et pour le pire deux étudiantes
» Pour le meilleur et pour le pire (PV : Joker)
» Apollon – dieu pour le meilleur et pour le pire
» Pour le meilleur et pour le pire [Hadès]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Secteur Hullerstorm :: Adeptus Astronomica :: Présentation de vos personnages :: Centres de formation impériaux :: Casernes de la Garde Impériale-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit