AccueilRechercherFAQMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Recherches Archéotechnologiques de l'Adeptus Mechanicus

Aller en bas 
AuteurMessage
Sirio Dolchschild

avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 10/09/2011

Feuille de héros
Nom: Sirio Dolchschild
Niveau: 1
Échelon:

MessageSujet: Recherches Archéotechnologiques de l'Adeptus Mechanicus   Sam 17 Sep - 20:48

Les deux adeptes parcouraient les couloirs gris de l'enclave du Mechanicus de Cyrenne, le silence détruit seulement tous les vingt mètres par l'un des deux, faisant un signe de la main à un collègue ou saluant un Skitarii. Nul ne lui répondit, et son compagnon ne fit aucun bruit malgré le nombre de bioniques sur son corps, inhabituel même pour un membre du Mechanicus.

Ils formaient une paire étrange, représentant des extrêmes divergents du Mechanicus : le premier, sa taille augmentée pour dépasser les deux mètres 30 grâce à ses diverses bioniques, différents appareils présents jusqu'à dans ses jambes, et une couronne cogitatrice implantée dans son front le faisait pencher légèrement en avant. Son compagnon, ne mesurant pas plus d'un mètre 65, ne portait comme bioniques que quelques implants crâniens, mais une grande barbe rouge de la même couleur que sa bure lui donnait plus de volume, en conjonction de sa bedaine bien pleine.

Ils prirent le premier tournant à droite, puis, deux tournants à gauche plus tard, empruntèrent des escaliers majestueux vers les parties de l'enclave les plus profondes des monts Cyrenniens. Un tournant à gauche, un tournant à droite, puis trois nouveaux tournants à gauche et ils se trouvèrent enfin devant la salle d'audience du constructeur-général de Trojank. La grande porte à double battants, assez large pour laisser passer deux dreadnoughts de l'Astartes, s'ouvrit avant même qu'ils ne puissent signaler leur présence. A l'intérieur se trouvaient une centaine de servitors qui s'affairaient tous autour d'une figure allongée sur une table ressemblant à celle d'une salle de torture.

"Donc voici le célèbre constructeur-général de Trojank. Hahaha ! Il ne prends même pas la peine de se lever pour dire bonjour à ses invités. Tu vois, Perseus ? Je t'avais bien dit qu'on n'avait pas besoin de se dépêcher !" Dit l'adepte avec la barbe en regardant la figure, tellement fusionnée à la table et aux divers bioniques qu'on ne voyait plus la forme humanoïde originalle.

"Ah ! je suis content que vous soyez venu finalement. Je sais que Gryphonne est loin, mais vos réputations vous précèdent." Dit l'adepte du culte de la machine qui venait de refermer les portes et qui s'était approché d'eux par derrière. Son servo-harnais le démarquait des adeptes de base, mais il portait peu d'autres bioniques.

L'homme à la barbe sursauta : "Mars ! tu m'as fait peur ! Moi c'est Sirio Dolchschild, et je suis bien content de me retrouver sur la terre ferme après tout ce temps passé dans le Warp."

Son compagnon ne réagit pas.

"Bonjour, bonjour... Ah, mais où sont mes manières ? Je suis le magos Xeran Decannicus, constructeur-général de Trojank." Dis le nouveau venu en tendant la main vers Dolchschild.

Celui-ci leva le sourcil, mais prit la main de Decannicus et la serra.

"Excuses"

Antigan et Dolchschild se retournèrent pour essayer de trouver la source de la voix, et il leur fallut tous les deux un certain temps avant de comprendre que c'était le compagnon de Dolchschild qui venait de parler.
"Mais, Perseus, tu n'as pas besoin de t'excuser !"Dis Dolchschild, son sourire à ses lèvres, comme d'habitude.
"Toi. Excuses."
"Chaos ! Suis-je bête ! Il veut que je vous fasse des excuses ! Vous comprenez, il parle si peu, je ne m'y suis toujours pas habitué... D'ailleurs, il s'appelle Perseus Gandoleier. C'est tout ce que je sais sur lui, car il n'a rien dit d'autre."
"Excuses."
"Bon, d'accord, si tu veux vraiment, je m'excuses. Voila." Il se retourna vers Decannicus "Au fait, pourquoi on devait venir ?"
L'air ahuri de Decannicus semblait dire Dans quel pétrin me suis-je encore fourré ? Il se reprit et répondit "Vous devez bien être au courant que l'histoire ancienne de Trojank est limité à l'arrivée de l'Imperium, ainsi qu'un ancien mythe parlant d'une race oubliée qui aurait autrefois habité sur cette planète..."
"Légende."
"Quoi ?"
"Légende."
"Je penses qu'il veut dire que c'est une légende, et non un mythe."
"Légende n'est pas entrée dans la culture de Trojank. Légende, pas mythe."
Decannicus inspira profondément, puis reprit : "Cette légende, n'est en fait pas une légende. L'Adeptus Mechanicus a fait en sorte que cela paraisse être simplement une histoire, pour éviter que des citoyens non habilités ne commencent à fouiller de leur côté. Pendant ce temps, nous avons fait nos propres recherches sur toute la planète. Nous avons longuement étudié les glyphes du Nid du Dragon, avant de les effacer et de laisser la Garde et les FDP prendre cette zone pour leur propre utilisation. Nous avons fait des fouilles aux endroits où étaient prévus la construction de Cité-ruches, avant de laisser la place libre aux nouveaux habitants de Trojank. Pourtant nous n'avons trouvé que de maigres bribes, trop infimes pour comprendre grand chose sur cette civilisation disparue. Mais toutes parlent d'un artéfact si puissant que nous pensons qu'il pourrait révolutionner la production de Trojank."
"Hé, pas mal ! Je comprends pourquoi les Ultra-cogitateurs sont restés si présents sur Trojank après tout ce temps. Vous n'auriez pas une idée de ce que celà pourrait être par hasard ?"
Decannicus prit un instant avant de répondre : "Il se pourrait que ce soit... un SCS intact..."
Silence.
Dolchschild s'assit par terre, sentant un vertige le prendre.
Son compagnon ne réagit pas.
"Un SCS... intact ? ..."
"Il se pourrait aussi que ce soit un artéfact corrompu par le Warp. Il vous faudrait dans ce cas le détruire à tout prix."

Dolchschild releva la tête, ses implants crâniaux faisant des bips légers pendant qu'ils s'efforcaient de tout mémoriser.
"Pourquoi avoir fait appel à nous alors ?"
"Vous n'êtes certes pas les plus haut placés des serviteurs de la Machine, mais vous êtes tout deux spécialisés dans le domaine de l'Archéotechnologie. Dolchschild, vos recherches extensives sur les Squats vous ont permi d'avoir une bonne connaissance de l'Archéotechnologie plus généraliste."
"Et l'autre-là ?"
"Nécro-mécanicien."
"Oui. Gandoleier est un Nécro-mécanicien. Si l'artefact que nous cherchons est bien un SCS, nous auront besoin de son expertise pour le faire fonctionner."
"Ah... d'accord... Mais pourquoi nous ? Il existe surement des Archéo-techniciens bien plus qualifiés que nous !"
"Justement. Vous êtes tout en bas de l'échelle. Nous pouvons nous permettre de vous perdre."
"Ah... Ah... Comment ça ?"
"Vous n'êtes peut-être pas au courant, mais à l'époque où on vous a envoyé notre requête, Trojank était sur le point d'être envahi."
"Et maintenant ?"
"Trojank a été envahi."
"Et donc... vous voulez qu'on aille faire des fouilles... sous le nez de l'ennemi si j'ai bien compri ?"
"C'est cela, à peu de choses près. Nous ne pensons pas que les Xenos qui s'appellent les Eldars sont nos ennemis, mais par le passé, il nous ont empêché d'effectuer certaines recherches. Le gouverneur planétaire est actuellement en train d'effectuer des négociations avec d'autres Xenos, appelés les Taus. Par contre, il a toujours été clair que les Orks et les infâmes rejetons du Warp sont nos ennemis. Vous serez peut-être menés à faire des recherches en vous dissimulant de la présence des ces quatre adversaires potentiels."
"Mais c'est tout bonnement superbe ! Et on commence où ?"
"La cité-ruche morte Derekius a été partiellement détruite il y a environ 500 années standard. Aux alentours de la ville se sont ouvertes des crevasses profondes. Nous n'avons pas encore essayé de descendre dans les crevasses, donc il se pourrait qu'il s'y trouve des informations capitales."
"Ah, bah d'accord, on commence avec le truc simple. Ca me va."
"Je n'ai pas dit que ce serait simple. Derekius elle-même a été prise par les Eldars. Elle a été transformée en forteresse géante, donc je vous demanderais de n'y aller sous aucun prétexte. De plus, les crevasses font plusieurs kilomètres de profondeur, donc si vous veniez à tomber, nous pourrions ne jamais retrouver votre dépouille. Il ne faut pas non plus ignorer les pluies acides. Celles-ci sont particulièrement dévastatrices dans cette région. Vous ne devez en aucun cas laisser cette pluie toucher vos bioniques d'enregistrement. Je vous rappelle dès à présent que les informations que vous trouverez seront plus importantes que vos vies à nos yeux, donc vous ne devez les perdre sous aucun prétexte.

Pour vous aider dans votre tâche, nous allons vous assigner une escouade de Skitarii. Ceux-ci auront pour objectif de ramener les informations que vous détenez, coûte que coûte, même au péril de votre propre vie. Allez-y."


Dolchschild regarda Decannicus, puis Gandoleier. Puis son regard se posa sur la figure sur la table.
"C'est qui lui ?"
"Ha ! C'est le cogitateur-central de Trojank. Il contient presque toutes nos informations. Ces servitors sont en train de préparer son évacuation vers Gryphonne IV."
"Cogitateur-central ? Celui que les habitants de Cyrenne nomment 'l'Oracle' ?"
"Celui-là même."
"On pourrait lui demander quelques informations ?"
"Non."
"Pourquoi ?"
"Certaines informations qu'il contient sont classifiées. De plus, nous allons vous fournir tout ce dont vous aurez besoin au préalable."
"C'était bien tenté..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Recherches Archéotechnologiques de l'Adeptus Mechanicus
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'expérimentation archéologique
» Visite au musée archéologique du Val d''Oise.
» Cherche adeptus arbites
» Journal d'un archéologue [PV]
» Statistiques de recherches

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Secteur Hullerstorm :: Missions RP :: Les Guerres de Trojank-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit