AccueilRechercherFAQMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Imperium] Dans la gueule du dragon

Aller en bas 
AuteurMessage
Olivia Mira Goldstein
Admin
Admin
avatar

Messages : 90
Date d'inscription : 16/12/2010
Age : 31
Localisation : Porte de Thelios, Trojank

Feuille de héros
Nom: Olivia Mira Goldstein
Niveau: 60
Échelon: Colonel

MessageSujet: [Imperium] Dans la gueule du dragon   Jeu 1 Sep - 16:21

DANS LA GUEULE DU DRAGON
(8ème jour de la campagne de Trojank)




Topic de briefing de cette mission :
http://www.hullerstorm.com/t124-4-7-dans-la-gueule-du-dragon

Le jour se levait à peine sur cette partie des terres désolées de Trojank, situées à trois miles kilomètres au nord de la forteresse impériale du Nid des Dragons. Des volutes de sables poussiéreux étaient emportées occasionnellement par le vent, s’élevant à travers les airs en tournoyant légèrement pour aller se perdre dans les nuages d’acide vaporeux provenant de la mer Draconique à l’Est. Ces nuages n’étaient cependant pas assez sombres pour promettre une pluie corrosive, du moins pas pour cette journée-ci en tout cas, et ce paysage de terres et de roches entremêlées dans les landes désertes s’étendant à perte de vue n’auraient certainement comme seule humidité que la rosée du matin qui apparaissait tout juste avec les premiers rayons du soleil.


C’est dans ce décor de mort et de désolation qu’une trentaine de modules de transport stratosphériques impériaux apparurent depuis l’horizon à l’Ouest, annonçant leur arrivée de toute la puissance assourdissante de leurs moteurs. Tous ces vaisseaux et leur cargaison avaient fait un long chemin depuis capitale de Tarkus, mais certains avaient d’abord voyagé depuis les cités-ruche de Pramus, Cyrenne et Thelios pour joindre leurs forces à cette vaste opération militaire. Les appareils se posèrent au milieu de nulle part, espacés juste suffisamment pour permettre aux forces embarqués de quitter leurs soutes pour se déployer au sol.

La moitié de cette armée était composée par trois compagnies d’infanterie mécanisée du 12ème régiment des FDP de Trojank sous le commandement du colonel Javes Kmell, qui avaient tous hâte d’affronter les orks pour défendre leur planète. L’autre moitié était composée par des forces combinées de plusieurs régiments de la Garde Impériale. On comptait parmi eux une compagnie d’infanterie mécanisée du 701èm d’Hullorden sous les ordres du capitaine Remon Drexus, une compagnie d’infanterie du 115ème d’Eridios commandée directement par le colonel Olivia Mira Goldstein et une dernière compagnie d’infanterie originaire du 412ème de Dunerre et dirigée par le capitaine Vego Dalcenis. Le tout était accompagné par une compagnie complète de chars solariens pour apporter un appui-feu aux troupes d’infanterie, sous le commandement du colonel Jack Ryan, et composée de trois sections de combat, deux sections standards et une section anti-infanterie. Toutes les escouades d’infanterie avaient reçu des véhicules de transport assignés pour pouvoir se déplacer rapidement vers les lignes ennemies et profiter d’une grande mobilité dans les terres désolées de cette région de Trojank.

En tant qu’officier le plus haut gradé de l’opération, et aussi parce qu’elle en avait reçu l’ordre de la part du seigneur commandeur Denneter Lokan pour des raisons particulières, le colonel Olivia Mira Goldstein était en charge des opérations. Depuis la plate-forme arrière de son véhicule de commandement Salamandre armé d’un bolter lourd sur pivot, et accompagnée de son fidèle premier lieutenant Volt Wirhuld, la Reine des Glaces d’Eridios observait le déploiement des forces impériales avec son froid habituel. Les instruments de communication du véhicule lui transmettaient les rapports des différents officiers supérieurs participant à l’opération afin qu’elle ait une vue globale de la situation stratégique, et jusque-là elle n’avait pas eu besoin de donner d’ordre pour faire respecter les consignes de mission. Les différentes compagnies formèrent chacune une colonne de véhicules de transport parallèles les unes aux autres, à l’exception de la compagnie solarienne qui n’était constituée que de chars et qui formaient le centre de l’armée. A leur droite se trouvaient les dunerriens et deux des trois compagnies de FDP, tandis qu’à leur gauche s’étaient placé les éridiens puis les hullordiens et la dernière compagnie de FDP.

La Salamandre de commandement d’Olivia s’était placée à la tête de la colonne éridienne de façon à lui offrir la meilleure vue possible sur le terrain devant eux. Les landes désolées de cette région s’étendaient aussi loin que pouvait porter le regard, mais elle savait que derrière l’horizon, dans le cruel désert de sable et de pierre où s’étaient écrasés les roks orks, un nombre écrasant de peaux-vertes se préparaient à submerger les défenses impériales de la première cité-ruches qu’ils découvriraient. Elle repassa rapidement dans sa tête le briefing qu’elle avait reçu de la part du seigneur-général : l’objectif était d’effectuer une offensive rapide contre les positions sud des orks et d’engager le combat avec toutes les unités en même temps en déployant les FDP en première ligne, puis de se replier par bonds vers le Nid des Dragons dès que ces derniers seraient débordés par les orks. C’était un sort peu enviable qui attendaient ces FDP, et aucun d’entre eux ne savaient qu’ils avaient été envoyés ici pour mourir, mais c’était une nécessité pour permettre d’affaiblir les forces xenos. Et c’était justement en raison de sa compréhension pour ce genre de sacrifice qu’Olivia avait été choisie pour diriger cet assaut.

Dans un murmure que le vent emporta aussitôt, elle adressa une prière à l’Empereur pour qu’il accepte d’accueillir à sa droite ceux qui allaient donner leur vie pour Lui en ce jour. Puis elle ouvrit le canal de transmission général sur son poste de communication, prit le microphone de sa main gantée et ordonna :

- A toutes les compagnies ! En avant !


_________________
Compte principal : Asphar Silverstein

"J'ai lu il y a longtemps dans un livre que l'univers fonctionnerait apparemment sur le principe de l'équivalence, qui consiste à dire que pour obtenir quelque chose, il faut sacrifier quelque chose de même valeur. Mais l'expérience m'a montré que ce n'est qu'un ramassis de bêtises. Mon principe à moi est beaucoup plus simple et réaliste : ce que je veux je le prend, et si l'on me prends un, je reprends mille."

- Olivia M. Goldstein lors d'un conseil des officiers sur Trojank
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thaddeus Deathwalker

avatar

Messages : 60
Date d'inscription : 12/06/2011
Localisation : Entre la folie et la damnation.

Feuille de héros
Nom: Thaddeus Deathwalker
Niveau: 2
Échelon: Psyker assermenté

MessageSujet: Re: [Imperium] Dans la gueule du dragon   Ven 14 Oct - 20:14

Thaddeus transpirait. Le module de transport se posa, ce qui frappa d'une secousse tous les membres présents. Le Psyker, pâle, mourrait de chaud et sembla se décomposer littéralement lors de l'atterrissage. Il ne se rappelait plus du tout des directives, sauf qu'il fallait tuer de l'Ork. "Bah, il y a des supérieurs pour ça..." se dit-il.
Parmi tous les Gardes présents, seuls quelques uns ne semblaient pas avoir peur de lui; tous ceux qui sont "normaux" entretenaient une peur envers les Psykers, et ils avaient raison.
Quelques minutes plus tôt, le jeune homme était de mauvaise humeur: il faisait chaud, il avait faim, mal partout, et surtout, il était dérangé par les autres psykers présents. Même si leur empreinte psychique était très faible, elle suffisait à le déranger. Avec une telle puissance, être assigné dans une escouade sous l'ordre d'un mentor était une insulte, surtout vu le niveau des croutons sensés l'accompagner.
Ils étaient vieux, malodorants, séniles et totalement inutiles pour la plupart.
Au moins la moitié de ses "compagnons" ne tenaient pas debout sans leur canne, et les trois quarts n'arrivaient même pas à faire une manifestation psychique sans une concentration d'un quart d'heure. Thaddeus se dit qu'il exagérait quand il disait ça, mais il n'était pas d'humeur à se corriger. Il décida de s'amuser avec une petite flamme qu'il créa dans sa main. Le mentor lui lança un regard assassin, comme si il venait d'ouvrir une porte vers le warp; le Psyker l'ignora tout simplement et continua sa petite distraction.
Lorsqu'il éteignit enfin la flamme, tous les gardes semblèrent se détendre. Il passa enfin en revue son équipement: outre son automatique et son matériel personnel, on lui avait fourni un plastron carapace et des rations.
Il allait commencer à se demander si il valait mieux être plus mobile avec juste une arme de poing ou demander un fusil laser pour partir en mission, quand il fut interrompu par cet atterrissage relativement inconfortable. La porte du module s'ouvra, dévoilant alors des landes parsemées de poussière jaune-orangée qui ne lui plaisait pas beaucoup.
Les troupes débarquèrent, formant une belle armée bien rangée. Son régiment, le 412ème de Dunerre, était à droite des commandants... Une rumeur circulait comme quoi le plus haut gradé chargé de nous commander était une femme, mais Thaddeus s'en fichait totalement et n'avait aucune envie de rompre le rang pour aller voir qui se cachait derrière un tas de médailles et de subalternes.
Soudain, il se rendit compte qu'il était avec un paquet de FDP, qu'il trouvait hargneux, impatients et surtout relativement incompétents par rapport aux gardes... Leur fonction lui revint en tête et il jugea bon de ne pas penser du mal de ces gens, par pur respect pour les morts.
L'attente était intenable. Tout le monde suffoquait, tout le monde était en rang serrés, tout le monde cuisait dans ce désert et sous un uniforme trop chaud pour ce genre de décor. L'ordre tant attendu retentit enfin:
"-A toutes les compagnies! en avant!"
Effectivement, la commandante était une femme, et quelque chose disait à Thaddeus qu'elle n'était pas commode...

_________________
Loi de Murphy n°8: Vous n'êtes pas Superman.

Modérateur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tarn Russel

avatar

Messages : 15
Date d'inscription : 25/09/2011
Localisation : Dans la mare verte qui grouille. Tu vois ? Le mec qui lève un kikoup'.

Feuille de héros
Nom: Tarn Russel
Niveau: 1
Échelon:

MessageSujet: Re: [Imperium] Dans la gueule du dragon   Sam 22 Oct - 11:13

Le valkyrie grondait et le sergent devait crier pour se faire entendre.
"Bon les gars ! Vous savez pourquoi on est là. Donc je vais pas vous mentir, je trouve ça bizarre.
Ça sentait pas bon. Si le sergent le disait c'est que c'était vrai. Il avait le don de prévoir si ça allait être mauvais. Un sixième sens.
"Bon on va atterrir ici. (Il montra un point sur la carte étalée devant lui) C'est le point de rassemblement, on devrait normalement être sous les ordres du capitaine Frulick, et passer sous la bannière du 421ème. Notre mission nous seras donné là-bas.
- Bien sergent !

Tarn soupira. Ça allait être rigolo. Les orks allaient gouter de son kikoup'. Il savait bien que les nouveaux de l'escouade regardaient avec une crainte mêlée d'interrogation son arme peu orthodoxe. Ils allaient pouvoir voir ce que faisait ce petit bijou. Et sur des orks en plus ! Tarn se mit à rire. Toutes les têtes se tournèrent vers lui. Il se calma et le normalité revint.

Ils étaient en chemin vers Dunerre après leur démobilisation. Mais le sergent leur avait dit que le bercail c'était pas pour aujourd'hui et ils s'étaient retrouvé sur Trojank avec les bleus qui remplaçaient les membres de l'escouade qui avaient pas pu revenir de Tauron.
La troisième escouade d'infanterie et leur amis de la quatrième escouade d'armes lourdes s'étaient vu le remplacement d'une escouade du 412ème. Tous le monde avaient râlé même le sergent Frido et surtout le caporal Guilian qui aurait bien repris son rôle de second dans l'escouade. Mais comme d'habitude ils avaient obéit pour ne pas subir les foudres des commissaires.

L'appareil se posa et les hommes descendirent au pas de course, puis se mirent en ligne. Le sergent salua le Lieutenant. Ce dernier leur donna leur mission et les soldats se mirent en position à côté des autres du 412ème et des soldats des compagnies de FDP. Tous étaient sur les nerfs. Les hommes du 15ème grimpèrent dans les véhicules mit à leur disposition tandis que le sergent grimpa dans un Tauros conduit par le soldat Druidan. Le caporal Guilian fit de même et ce fut l'un des soldat de l'escouade qui se mit à conduire. Son binôme abandonna son autocanon, et se mit à l'arrière pour diriger le bolter lourd. Quand Tarn s'approcha de son véhicule de transport, le sergent l'apostropha :


" Russel ! Prend la tourelle !
- Bien monsieur !"

Il grimpa à l'arrière du véhicule et se mit en place quand une voix grésilla hors de la radio du Taurus.

"A toutes les compagnies ! En avant !"

C'était une voix de femme. Est-ce elle le chef de la mission ? Tarn verrait ça plus tard. Place à l'action !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivia Mira Goldstein
Admin
Admin
avatar

Messages : 90
Date d'inscription : 16/12/2010
Age : 31
Localisation : Porte de Thelios, Trojank

Feuille de héros
Nom: Olivia Mira Goldstein
Niveau: 60
Échelon: Colonel

MessageSujet: Re: [Imperium] Dans la gueule du dragon   Dim 30 Oct - 11:14

Les six compagnies d'infanterie mécanisées soulevaient un tel nuage de poussière qu'il était impossible, même pour des orks, de ne pas le remarquer à des dizaines de kilomètres à la ronde. Depuis son Salamander de commandement, Olivia tenta d'estimer de combien ils pouvaient s'enfoncer dans le territoire ennemi avant de battre en retraite. Pour être certains d'attirer le plus grand nombre de peaux vertes derrière eux, il fallait les frapper avec force, car c'était la seule chose que ces répugnants xenos pouvaient comprendre. Les trois compagnies de FDP pouvaient facilement servir de bouclier sacrifiable pour le replie des effectifs de gardes, mais pour cela il valait mieux garder cet atout en main le plus longtemps possible, ce qui signifiait préserver ces troupes jusqu'au moment final. Espérons simplement qu'ils sauront faire à peu près correctement leur boulot, pensa-t-elle. Je compte bien retourner à la Porte de Thelios avec le plus grand nombre possible de mes hommes.

Alors qu'elle réfléchissait ainsi aux données stratégiques de l'opération, son premier lieutenant l'interpela depuis son poste de communication aménagé à l'arrière de la plate-forme du véhicule :

- Colonel ! Les éléments d'avant-garde ont repéré les premières structures ennemies à une dizaine de kilomètres sur notre trajectoire d'approche !

- Ont-ils pris la peine d'en faire des descriptions ?
- Ils disent que ce sont principalement des tours de gardes et des huttes éparpillées en guise d'avant-postes. Aucune grosse concentration de force notable.
- Alors on va se contenter de les traverser en leur causant un maximum de dégâts. Transmettez ces ordres aux différents chefs de compagnie : pleine vitesse pour abattre les bâtiments et écraser l'infanterie. Que nos troupes se prépare à lâcher quelques volées au passage. Priorité à la destruction des véhicules ennemis et aux outils de communication.
- A vos ordres, colonel.

Olivia sortit ses jumelles et observa le terrain en avant de la formation. Des points noirs à l'horizon semblaient indiquer les premières structures orkoïdes, pointues, primitives et grotesques, comme tout ce qui concernait leur race. S'il s'agissait effectivement de simples avant-postes, il ne fallait pas s'attendre à une résistance sérieuse, ces orks étant très loin de leurs plus féroces chefs de guerre et mal organisés. Finalement, cette opération allait commencer en douceur. Rien de mieux pour tester le potentiel des FDP et les mettre un peu en confiance... avant de les envoyer au massacre.

_________________
Compte principal : Asphar Silverstein

"J'ai lu il y a longtemps dans un livre que l'univers fonctionnerait apparemment sur le principe de l'équivalence, qui consiste à dire que pour obtenir quelque chose, il faut sacrifier quelque chose de même valeur. Mais l'expérience m'a montré que ce n'est qu'un ramassis de bêtises. Mon principe à moi est beaucoup plus simple et réaliste : ce que je veux je le prend, et si l'on me prends un, je reprends mille."

- Olivia M. Goldstein lors d'un conseil des officiers sur Trojank
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thaddeus Deathwalker

avatar

Messages : 60
Date d'inscription : 12/06/2011
Localisation : Entre la folie et la damnation.

Feuille de héros
Nom: Thaddeus Deathwalker
Niveau: 2
Échelon: Psyker assermenté

MessageSujet: Re: [Imperium] Dans la gueule du dragon   Dim 30 Oct - 18:23

Thaddeus commençait à sentir que les FDP étaient de plus en plus excités à cause de la nouvelle d'un avant poste Ork dans les environs. En fait, non, ce n'était pas cette nouvelle-là qui les stimulaient mais la directive; passer en plein milieu du camp en question pour causer un maximum de dégâts.
Tous les véhicules de combat et de transport firent un bond en avant; la Garde et les FDP fonçaient vers le hameau qui allait être probablement écrasé en un rien de temps. En se penchant du camion blindé qui transportait l'escouade de Psykers ainsi qu'une de Garde, Thaddeus eut enfin une idée de ce baraquement.
"-Thaddeus! Rassoyez-vous immédiatement! hurla le mentor.
-Monsieur, j'observe l'ennemi. répondit Thaddeus d'une voix neutre.
-Il y a des sentinelles pour ça, alors assis!
-Mais..
-Exécution!"
Ca l'énervait, ce vieux crouton qui se permettait de lui donner des ordres... Mais bon, au moins, il savait à quoi ressemblait le campement Ork: un tas de ferraille assemblé à la va-vite, avec quelques constructions ressemblant vaguement à des tours.

Thaddeus regarda son mentor droit dans les yeux, dans le but de connaître sa véritable force. Sans surprise, celui-ci se laissa prendre au jeu, et c'est à partir de là qu'un duel mental se fit entre les deux Psykers. Tous deux étaient impassibles. Leur confrontation se limitait à deux murs impénétrables, se dressant l'un en face de l'autre, chacun attendant une attaque de l'autre. La température baissa d'un cran, mais les Gardes transpiraient à la vue des deux entités psychiques s'affrontant dans un combat muet et immobile. Ce moment fut interrompu lorsqu'un membre de l'escouade de Psyker s'évanouit, suite à une exposition aussi forte et prolongée d'énergies psychiques. Les deux adversaires laissèrent donc leur confrontation pour plus tard. De toute façon, on va bientôt arriver... se dit le Psyker.

_________________
Loi de Murphy n°8: Vous n'êtes pas Superman.

Modérateur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tarn Russel

avatar

Messages : 15
Date d'inscription : 25/09/2011
Localisation : Dans la mare verte qui grouille. Tu vois ? Le mec qui lève un kikoup'.

Feuille de héros
Nom: Tarn Russel
Niveau: 1
Échelon:

MessageSujet: Re: [Imperium] Dans la gueule du dragon   Sam 5 Nov - 19:43

Les Tauros étaient à l'avant de la colonne afin de repérer les différents danger que pourraient subir les transports. Ils s'étaient maintenant proche des bâtiments ennemies et Tarn pouvait voir les structures archaïques des Orks. C'était seulement un petit village, un avant-poste. Tarn pensa que les peaux-vertes devaient avoir vu les humains, une armée de cette taille ne pouvait pas passer inaperçu, et le sergent indiqua à l'état-major où se trouvait les orks. Tous les Tauros s’arrêtèrent, attendant les ordres.

 « A toutes les unités. Continuez à avancer, ne vous arrêtez pas. On va les traversez en leur causant un maximum de dégâts. »

Simple, mais clair. Le sergent fit un signe de tête au conducteur et celui-ci suivit les autres véhicules. Ils approchaient des abords du village, quand les tours de guet se mirent à vomir leur torrent de balles, de feu et d'obus. Les balles sifflaient partout, les obus explosaient à tous va, et les lances-flammes ork ne servaient à rien- les véhicules étant trop loin des tour. Tactique habituel des orks, tirer partout on verra bien où ça tombe. Cela reflétait bien leurs maigre talents de tireur, mais Tarn savait que les plus aguerris savait se battre. Les orks en face d'eux devaient être « jeun's », des orks jeune et immature. Tarn se mit à tirer sur les tours les plus proche, certaine explosèrent, d'autres s’effondrèrent. Tous les Tauros tiraient et les orks ne pouvaient plus rivaliser contre la puissance de feu impériale. Les véhicules rentrèrent dans le village et tiraient sur la marée verte qui se dressaient en face d'eux, ainsi que sur leur flancs. Les balles sifflaient de toute part, Tarn vit un des conducteur se faire exploser la tête, un autre se prit un kikoup sur le bras et son véhicule partit dans le décors,détruisant une hutte et écrasant une dizaine d'orks et le double de gretchins.
La traversée du village ne dura qu'environ cinq minutes. Les Tauros laissèrent un gros tas de cadavres et de bâtiments détruits et il en restait encore.
 « Et ça ne fait que commencer »,dit Tarn.
Le sergent hocha la tête. Les véhicules continuaient tout droit. Tarn prit son kikoup et le leva bien haut.
 « OUHAH ! Pour l'Empereur et pour sa gloire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Imperium] Dans la gueule du dragon   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Imperium] Dans la gueule du dragon
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Que je meurs à l’instant si l’envie me reprend de remettre ma tête dans la gueule du serpent [ pv Monsieur ]
» Wu et le plat de pâtes : le cul bordé de nouilles ou le plat dans la gueule ?
» Sebastian Lacrymosa
» [FB] Un invité surprise;
» 2058 - 2064 : Dragons, Comète etc... (Epoque SR2 - SR3)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Secteur Hullerstorm :: Missions RP :: Les Guerres de Trojank :: Les terres désolées de Trojank-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit